Le dernier rêve de Socrate

Socrate, buste au musée du Vatican

Socrate, buste au musée du Vatican

Qui sait que Socrate, trois jours avant de mourir fit un rêve prémonitoire ?

C’est dans un des Dialogues de Platon que l’on apprend que Socrate confia ce rêve à Criton, son ami et disciple, après que ce dernier soit venu le visiter dans la prison où il était enfermé, en attendant que la sentence de mort prononcée par le tribunal d’Athènes soit exécutée.

Criton était entré très affligé dans cette prison d’Athènes où il surprit Socrate en train de dormir. Il  venait lui annoncer que le navire qui suspendait son exécution allait arriver sous peu dans Athènes. Les gens qui venaient de Sounion en avaient fait l’annonce. Socrate devait donc mourir ce jour même où Criton  venait, une dernière fois, lui rendre visite.

Une fois réveillé, Socrate expliqua, cependant, à Criton qu’il se trompait, qu’il n’allait pas mourir ce jour, qu’il resterait trois jours vivant et pourrait encore philosopher avec ses disciples.

Comme Criton s’étonnait de cette prédiction , Socrate s’en expliqua :

  • « Socrate : – (…) je me fonde sur un songe dont, au cours de cette nuit même, j’ai eu un peu auparavant la vision. Il y a même chance que, assez opportunément, tu ne m’aies pas réveillé !
  • Criton : – Mais qu’était donc ce songe ?
  • Socrate : – J’eus l’impression de voir venir à moi une femme, belle et pleine de grâce, portant des vêtements blancs, qui m’appela par mon nom et me dit « Socrate, trois jours après, tu peux arriver dans la Phthie fertile… »
  • Criton : – l’étrange songe, Socrate !
  • Socrate : Bien plutôt parfaitement clair, Criton, à ce qu’il me semble. »

Si Socrate savait quand il devait mourir, c’est parce qu’il venait de voir en songe, la Dame Blanche qui lui donna la date de sa mort. Celle-ci était manifestement une expression de la Déesse de la mort, peut-être la gracieuse Perséphone. Le blanc que porte la Dame, est en effet la couleur de la mort, de l’au-delà, du retour vers la Lumière divine. Cette Dame Blanche pleine de grâce annonça à Socrate que dans trois jour, il arriverait dans la patrie des héros, « la Phthie fertile », patrie d’Achille.

C’était une promesse d’une vie heureuse dans l’au-delà  que cette Dame fit à Socrate , tout en lui délivrant le message sur le temps qui lui restait à vivre.

Et ce rêve prémonitoire se révéla exact, puisque le navire qui suspendait le jugement de Socrate, arriva trois jours plus tard.

Socrate dut alors boire la cigüe, ce poison devenu célèbre en provoquant la mort d’une des personnalités les plus attachantes de l’histoire de la Grèce antique : le père de la philosophie .

 

Liliblue



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.