Le Tirage en une Lame du Tarot secret

.

Le tirage en un Atout du Tarot secret

.

Le Tarot secret offre de merveilleux récits à ceux qui se prêtent à son tirage. Il consiste à considérer chaque Atout comme une réalisation potentielle à part entière dans la mesure où le consultant s’approprie la Lame complémentaire et use du moyen que représente la Lame médium.

Pour calculer la Lame complémentaire, rien de plus simple : il suffit de soustraire  le nombre de l’Atout en question du Nombre XXI qui représente Le Monde. Le Monde contient en lui la totalité du réel dans sa perfection. Chaque Atout est donc destiné à la pleine réalisation mais pour cela, il lui faut monter jusqu’au Monde. Chaque Atout contient donc en lui une lame cachée et complémentaire qui lui permet de s’élever jusqu’à la réalisation parfaite et qu’on trouve par cette soustraction.

Encore faut-il aller jusqu’à elle, et c’est la lame médiatrice qui le permet. Pour calculer la Lame médiatrice, on soustrait le nombre de l’Atout tiré du nombre de la Lame complémentaire.

Voici quelques exemples :

L’Impératrice ne peut aller à sa réalisation complète qu’en s’appropriant la valeur de La Lune (Atout XXI – Atout III = Atout XVIII), et celle-ci ne peut être atteinte qu’en passant par Le Diable (Atout XVIII – Atout III = Atout XV).

l_imperatriceQue nous raconte donc le Tarot secret à propos de L’Impératrice ? Qu’être une femme réalisée dans sa féminité aussi bien dans sa vie privée que dans sa vie sociale et politique, une épouse heureuse, une mère épanouie, une créatrice attestée (L’Impératrice), il faut activer en soi le lien naturel entre la femme et la nature (La Lune, Lame complémentaire), et dès lors ce que Clarissa Pinkola Estés désigne comme le féminin sauvage qu’elle illustre avec cette image de « la femme qui court avec les loups », mais aussi le féminin primitif des eaux primordiales. femmes-loup

La conquête de cette femme sauvage qu’illustre La Lune ( la Déesse sous sa forme de Diane ou d’Artémis, Déesse des forêts et des loups) implique, par ailleurs, la pleine acceptation des valeurs positives du Diable (Lame médiatrice). Avoir conscience de ses désirs sexuels de femme, les assumer, et les vivre dans la plénitude est présenté par le Tarot comme le moyen pour la femme de se connecter au féminin sauvage incarné par La Lune.

 

Un autre exemple : L’Empereur04-empereur, cette incarnation mâle de l’humain au sein du Tarot ne peut, si l’on en croit le Tarot secret, être pleinement réalisé dans son humanité masculine (L’Empereur élevé jusqu’au Monde) que s’il admet pleinement l’anima qui est en lui, cette jeune fille tendre qu’il porte comme son complémentaire caché (L’Étoile), et celle-ci n’est, elle-même, accessible  que s’il accepte intimement la finitude (L’Atout XIII).

Maria Kreyn - Tutt'Art@ (1)C’est exactement ce que le philosophe Levinas illustre en affirmant que l’éros masculin (l’amour érotique pour la femme) n’est possible à l’homme que s’il rencontre une limite radicale à sa puissance, c’est-à-dire que s’il prend pleinement conscience de sa mortalité, de sa féminitude, et qu’il n’est donc pas tout puissant dans la réalisation de ses désirs. En mettant une limite à son affirmation virile, la mort fait place en lui à l’altérité qui prend la forme du féminin virginal qu’est son âme, son anima et qu’il recherche hors de lui, dans la femme aimée. 

 La bonne castration qu’est L’Atout XIII (qui met fin à l’illusion de la toute puissance) est donc la condition d’une manière d’être masculine qui ne soit pas tyrannique, grossière, absurdement primitive, mais digne, évoluée, sage et bienveillante et qui naît de ce que l’Atout le plus masculin du Tarot (L’Empereur) contient, en lui, l’Atout de la plus tendre féminité (L’Etoile).

 

ii-la-papesse-tarot-de-marseilleAllez… encore un : La Papesse. Que nous dit le Tarot secret de cet Atout de la vieille femme, de la femme voilée, de la gestation, de la femme enceinte ou fusionnelle, du cloitre, de la nonne, etc. ?

La Papesse ne peut réaliser pleinement ses valeurs positives que si elle intègre son Atout complémentaire, Le Soleil. Ainsi, la Nonne tend à l’amour idéalisé, platonique en élevant son désir jusqu’au divin. Chaque Nonne se considère alors comme l’épouse de cet Autre masculin idéalisé qu’est le divin (Le Soleil, image de Dieu ou de Jésus) et elle le trouve en tant que vierge éternelle (L’Étoile)thérèse de lisieux.

Si c’est une Carte qui signale un projet secret et en gestation, on voit comment le Tarot secret insiste sur le fait qu’il doit aller vers la visibilité du Soleil et il ne le peut que si l’on accepte de l ‘élever jusqu’au Service (L’Étoile). Le projet en gestation doit se dévoiler et gagner en visibilité ainsi qu’en réalisation (les murs ouverts du Soleil, sa lumière).

La femme de savoir repliée dans la solitude doit accepter d’enlever son voile, d’être nue devant son aimé, de donner sans crainte et sans attentes égoïstes, d’assumer pleinement sa féminité, de retrouver en elle-même l’éternelle jeune vierge (L’Étoile), afin de trouver le grand amour (Le Soleil).

La mère fusionnelle qu’est aussi La Papesse est invitée à faire place au Père aimant (Le Soleil).

la-grand-mre-s-asseyant-dans-la-chaise-lit-un-livre-ses-petits-enfants-62245390La vieille femme trouve dans ses petits enfants (les jumeaux du Soleil) un surcroit de bonheur et d’énergie.

 

Amusez-vous, maintenant que vous connaissez le procédé, à découvrir le langage du Tarot secret en faisant un tirage d’une carte à propos de ce que vous êtes, mais aussi de ce qu’il vous faut acquérir en trouvant l’Atout complémentaire et l’Atout médiateur.

 



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.