Le 5 de Bâton

Le 5 de Bâton

Rivalité, polémique, conflit

concours, jeux olympiques

 5debâton

 Après avoir connu le bonheur de la coopération (3 de Bâton) et celui de la réalisation collective d’un projet (4 de Bâton), le 5 de Bâton rencontre les grands défis de la vie sociétale : compétitions, rivalités, polémiques, conflits sont ainsi incarnés par lui.

Cette cinquième Carte de Bâton est en effet sous l’égide du Diable (le défi) et du Pape (la grande leçon de vie), et il incarne, comme tout Bâton, l’élément Feu : la passion et l’énergie au service de la communauté. Il croise donc le feu de la passion dans le domaine sociétal avec les défis auxquels celle-ci nous confronte.

Pour tous ceux qui aiment l’harmonie des relations courtoises et de l’entraide, le 5 de Bâton sera une grande épreuve. Ils sont confrontés à ce qu’ils ne supportent pas : la rivalité avec autrui, la nécessité de vivre une compétition, et dès lors de considérer son collègue non comme un collaborateur, mais comme un ennemi potentiel. Cela va les conduire à l’inhibition, à l’insomnie, au stress, à une diminution de leurs qualités professionnelles.

Pour d’autres, au contraire, le 5 de Bâton les met en joie, ce sont ceux qui ont un caractère très compétitif, et qui sont stimulés par la rivalité. L’arrivée d’une telle Carte dans leur jeu leur donne des ailes:  ayant enfin un rival, ils peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes, car ils ont besoin de cette comparaison perpétuelle avec autrui pour mobiliser leur énergie.

5ofwandsQuoi qu’il en soit de sa nature collaborative ou compétitive, le 5 de Bâton doit être accueilli du mieux qu’on peut. Il ouvre sur une période où la relation avec autrui, et particulièrement dans le domaine professionnel ou politique, va ressembler à un ring. Certains de vos collègues resteront fair-play et la compétition se fera dans l’honneur. C’est souvent le cas dans le domaine sportif. Mais il faut vous attendre à voir aussi des coups bas, des mensonges, des manipulations. Tous les coups sont permis à ceux chez qui l’esprit de compétition domine sur l’esprit de collaboration. Tout dépend bien sûr des Cartes qui accompagnent ce 5 de Bâton.

Cette Carte renvoie aussi à l’espace public et politique, où les avis divergent nécessairement. Il incarne l’esprit de parti, quand les idées se confrontent, quand il s’agit de se battre pour faire valoir une vision du monde et un projet collectif. C’est son aspect le plus positif : le fait qu’il est impossible de vivre en démocratie sans avoir cet espace public, comme lieu d’échanges, où chacun apprend à prendre la parole pour défendre son point de vue et à accueillir celui d’autrui, pour en chercher les faiblesses, mais aussi éventuellement pour faire évoluer sa propre vision des choses. Nécessairement chacun est donc confronté à des opinions très divergente et doit apprendre à dialoguer avec ceux qui sont très loin de sa propre visiond es choses. 

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 5 de bâton parle de conflits familiaux, de rivalité fraternelle, de jalousie, de compétition entre les enfants de la famille. Il désigne aussi les conflits parentaux dans la façon d’éduquer les enfants.

Du point de vue de la santé, il parle de tempérament colérique, emporté, passionnel.

En lien avec le second Niveau du Tarot, cette Carte renvoie à un espace sociétal, professionnel et politique conflictuel. Il renvoie à la concurrence, à la compétition et à la rivalité, en terme industriel, commercial et sportif. De ce fait, il incarne les concours plus que les examens, et les compétitions sportives. 

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, le 5 de Bâton présente deux cas opposés : soit la personnalité excessivement compétitive, et à cette fin capable de n’importe quel coup, même bas, pour aller à ses fins, soit, au contraire, à la personne qui ne peut supporter la rivalité et la concurrence et qui est conduire à vivre une période en total désaccord avec sa nature profonde qui a besoin d’harmonie et de vivre dans un monde collaboratif.

La grande vertu issue de ce défi est celle du fair-play : l’esprit de compétition et de rivalité qui se traduit dans un comportement honorable. Ne pas dépasser certaines limites. Savoir s’incliner devant le vainqueur, ne pas se sentir anéanti par l’échec ou la réussite d’autrui. Dépasser l’envie et la rage qui l’accompagne pour faire surgir en soi l’admiration et la stimulation d’un exemple remarquable.

Jeux olympiquesLes jeux olympiques sont l’image même de cet esprit de concurrence dans le fair-play qui est la grande vertu issue de l’épreuve que représente le 5 de Bâton.

En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 5 de Bâton s’incarne particulièrement bien dans la rivalité entre Caïn et Abel, une rivalité fraternelle qui conduit au meurtre fratricide mais qui se dépasse, dans l’histoire racontée par la Genèse de génération en génération, par la repentance des frères de Joseph et le pardon de ce dernier.

La Sourate 5 (verset 48) du Coran parle aussi de la nécessaire rivalité des religions : « Si Allah l’avait décidé, IL AURAIT FAIT DE VOUS UN PEUPLE UNI, mais il vous éprouve avec ce qu’il vous donne. RIVALISEZ AU MIEUX. VOUS REVIENDREZ ENSEMBLE VERS ALLAH. Il vous inspirera au mieux sur ce que vous êtes à réfuter. » Ce passage peu connu du Coran est à mes yeux le plus important de tous. Il ouvre sur la laïcité, sur l’espace commun où chacun respecte l’autre dans sa différence religieuse, cette différence étant du désir même du divin. Et il ouvre aussi sur la nécessité d’une critique des religions, car chacune commet des erreurs, des méfaits, des violences, et engendre de l’intolérance, du fanatisme. La diversité du religieux est nécessaire à l’unité de la Source, parce que sans la critique engendrée par l’autre religion et l’athéisme ou l’agnosticisme, chaque religion dévie de la Source unique.

Rainbow Website Banner HeaderDe ce fait, c’est l’arc en ciel qui représente le mieux la diversité des cultures et des religions, diversité qui est la beauté même du monde, une beauté voulue par la Source : la lumière divine. Si cette diversité implique l’existence d’antagonismes, et la nécessité des débats, du dialogues interreligieux et interculturels, l’esprit positif de la concurrence, le fair-play, et la reconnaissance de ce qu’apporte l’autre religion ou l’autre culture à sa propre évolution, est le seul moyen de remonter à la Source et à la lumière divine faite de toutes les couleurs existantes et qui, dans notre monde, n’est visible que diffracté en couleurs différentes. Alors, les débats, même un peu vifs, n’empêchent ni la reconnaissance d’une fraternité universelle, ni la collaboration et l’entraide. 

(merci au site « porte arc en ciel » pour cette superbe image). 



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.