Le 3 de Denier

Le 3 de Denier

 Collaboration, Sororité

Oeuvre en réalisation

Enfantement

Le 3 de denier

En tant que Nombre 3, cette Carte est sous l’égide de L’Impératrice, l’Atout-maître du 3 de Denier qui représente la féminité, la créativité et la procréativité.

Le Trois-image celtiqueEn tant que Denier, cette Carte s’oriente vers la manipulation de la matière, vers la réalisation concrète, les possessions, les acquis, les expressions matérielles de soi.

Dans le Tarot de Marseille, les trois Deniers forment un triangle implicite, marquant l’unité foncière. C’est un symbole très ancien de la tradition celtique qu’une série américaine des années 2000 a rendu célèbre. Cette unité foncière portera donc sur les domaines propres aux Deniers : dans le travail et particulièrement dans le travail portant sur la manipulation de la matière, le travail artisanal. Il indique aussi que tout travail matériel implique aussi une recherche en amont et la collaboration de forces différentes, pour la réalisation de l’œuvre : force intellectuelles, par exemple, scientifique, ou théoriques, et force spirituelle.

3dedeniersLe Rider met l’accent sur cette collaboration dans le travail. C’est ce sens-là qui est mis en avant dans presque toutes les expressions modernes des différents tarots anglo-saxons, très marqués, nous le savons, par le Rider qui est le point de départ du déploiement de l’imaginaire tarologique au sein de cet espace culturel. On y voit un artisan (qui porte un tablier et qui se situe sur un banc) tenant une coupe vide et à moitié renversée dans la main droite et qui fait un signe de la main gauche. Que désigne-t-il ainsi ? Sa source d’inspiration est élevée comme on le comprend puisque la main gauche est levée. Bien que l’artisan soit mis en avant par le fait qu’il soit dessiné comme au-dessus des autres personnages (son rôle est donc éminent), il dialogue avec deux autres personnes, un homme qui porte une capte qui enserre tout le haut du corps et qui porte un plan, vraisemblablement, l’architecte ou le maître d’œuvre, et d’autre part, un moine qui se situe au milieu des deux autres personnages bien que plus près de l’architecte, et plus au fond au regard de l’image. Les forces intellectuelles, spirituelles et matérielles sont en collaboration pour construire la plus belle des maisons, celle du divin, la cathédrale.

3ofpentaclesLe Golden Tarot de Kat Black met en lumière autre chose qui n’a pas été vu par les créateurs du Rider : En tant que chiffre 3 sous la domination de L’Impératrice, et comme tous les autres 3 du Tarot, cette Carte véhicule une forte notion de féminité. La collaboration qui est en jeu dans le 3 de Tarot peut désigner une collaboration de femmes ou la collaboration en chacun d’une puissance féminine. Le Golden Tarot n’échappe pas complètement à la transmission patriarcales de nos traditions et sur la représentation de Kat Black, on voit un moine debout, à la droite des femmes en travail, représentant l’inspiration spirituelle, tandis qu’un jeune homme juché sur une échelle travaille à la sculpture des murs. Chacune des femmes est occupée à un travail différent des autres, l’une peint ou brode, l’autre semble découper les liens d’un livre et la troisième semble enfiler une aiguille. C’est la notion de temporalité qui semble en jeu là : le temps préparatoire à l’œuvre, le temps de son exécution et les finitions finales.

En tant que lié au premier Niveau du Tarot, le 3 de Denier, comme le 3 de Coupe parle de la communauté des femmes dans la famille : sœurs et mère. Il indique une excellente entente entre ces femmes, mais cette fois l’entente n’est pas fondée seulement sur l’affection qui lie ces femmes, mais sur la bonne répartition du travail qui rend l’existence de la communauté possible. Le 3 de Coupe est un ensemble de Marie de Béthanie, celles qui ont choisi la meilleure part, la manifestation du sacré, tandis que le 3 de Denier relie les différentes Marthe dans la maison ou la communauté au sens large, celles qui se chargent des tâches quotidiennes.  

Le trois de Denier parle aussi de bons investissements, d’œuvres qui sont en train de se réaliser. Et enfin d’accouchement. Il parle aussi de beauté et d’harmonie corporelle, de santé retrouvée. 

En tant que lié au second Niveau du Tarot, cette Carte comme le 3 de Bâton parle d’un travail collégial d’excellente qualité, particulièrement entre femmes, mais alors que le 3 de Bâton s’oriente vers l’extérieur, vers l’étranger, vers des prospectives nouvelles, et ouvre les horizons, le 3 de Denier parle de bonne réalisation et et conservation de ce qui est déjà existant.

Elle indique, si ce n’est pas déjà le cas, la nécessité de trouver des appuis, des collaborateurs, et plutôt des femmes.

Le 3 de Denier indique un temps de partage, de convivialité, d’échanges de bonne qualité dans le monde professionnel. Ce peut-être une sororité d’artisanes et de femmes engagées dans un travail concret. Elle indique aussi la bonne avancée d’une œuvre de qualité. 

En tant que lié au troisième Niveau du Tarot, le 3 de Denier indique une entente entre femmes mais avec de sombres objectifs. Des ragots, des médisances tissent un lien maléfique. Le triangle alors ne pointe pas vers le Ciel mais vers le sol de la Terre. Bien que l’entente soit là, elle réalise une communauté d’intérêts qui ne sont pas bienfaisants.

En tant que lié au quatrième Niveau du Tarot, ce Nombre parle de la communauté concrète, le coven de la Wicca, le couvent des sœurs de la religion catholique, etc.

Il renvoie aussi aux objets permettant la symbolisation des forces divines et les œuvres sacrées : l’encensoir, la Coupe sacrée, l’Athamé, le Chaudron, la Baguette, Le Livre des ombres et le Tarot pour la Wicca, la Bible, la Croix, l’Ostie, le Chapelet pour la religion catholique, le Coran en tant que Livre sacré, le Tapis de prière, la Pierre Noire pour la religion musulman, etc.

Enfin, il incarne l’ensemble de la biosphère, la Terre, Gaïa, la Mère-Terre.



Le 2 de Denier

Le 2 de Denier

Pluri-activité, pluridisciplinarité

Dispersion

Le Divin Jongleur

2 de Denier

 Le Nombre 2, dans le Tarot, est toujours indication que quelque chose couve, quelque chose germine et s’apprête à se révéler. Il parle aussi de dualité. Là, c’est dans le domaine propre aux Deniers que cette dualité et cette germination se manifestent, dans le domaine de la terre, donc, de la matière, de la manipulation de la matière, des acquis, de la maison et de la richesse.

Le 2 de Denier est d’autre part sous l’égide de La Papesse, la femme voilée, qui est dans sa signification symbolique la plus forte, l’Atout de ce qui est caché, de ce qui menace de se révéler, d’advenir, de naître.

On voit dès lors très bien ce que signifie le 2 de Denier : un domaine secret, un loisir ou un hobby, une maison de campagne, un amant secret, une maîtresse qui, jusqu’alors, avaient peu d’importance prennent peu à peu de l’envergure et risquent même de remplacer l’activité professionnelle officielle, l’époux ou l’épouse, l’habitat principal, etc. Dans un futur plus ou moins éloigné un choix devra être fait. Ce n’est cependant pas encore d’actualité. Pour l’heure, la personne jongle entre deux domaines, deux personnes, deux expressions de soi.

two_pentaclesC’est ce côté jongleur que met en évidence le Rider. On voit sur la Carte un homme qui tient dans ses mains, deux Deniers d’or sur lesquels est dessiné un Pentacle. Un mouvement perpétuel se dessine entre les deux Deniers, comme s’ils passaient d’une main à l’autre.

Ce jongleur se tient sur la seule jambe gauche, et c’est le Pentacle de gauche qui se trouve en haut, quand celui de la main droite reste en bas. On voit bien, dans sa symbolique temporelle, ce que ce dessin signifie : ce qui vient du passé tient toute la place apparente, mais ce qui se profile dans l’avenir et qui relève d’une tout autre possibilité, reste en arrière, prêt néanmoins à s’élever à son tour.

Derrière le jongleur, on voit une mer agitée. La mer est toujours symbolique d’une émotivité et d’une affectivité importante. Cette Carte renvoie donc à un moment d’intense investissement affectif, et peut-être même à une forme de surmenage dû à la dispersion de son énergie entre les deux pôles, apparent et caché, de sa vie. Cette double vie n’est pas sans causer quelques vives émotions.

Ce jongleur a cependant un très haut chapeau : il est inspiré, et saura trouver les moyens de revenir à plus d’harmonie dans sa vie.

Mais l’heure n’est pas encore au choix. Il faut tenir bon et continuer à avancer, avec ces deux domaines qui sont les siens, aussi compliquée que soit sa vie. Bien qu’elle ne soit pas apparente, c’est elle qui est la plus importante. C’est en tous cas, elle qui porte l’espérance. 

En lien avec le premier Niveau du Tarot, cette Carte indique une division intense de sa vie affective. Ce peut être parce qu’on a une vie secrète, ou bien parce qu’on a tout simplement l’obligation de diviser son énergie en part égale entre vie familiale et vie professionnelle. Quoi qu’il en soit, il faut jongler entre deux réalités aussi importantes l’une que l’autre, même si l’une est plus intime, plus secrète, et parfois cachée.

Souvent cette Carte apparaît quand il y a garde alternée, et la nécessité d’avoir deux maisons, deux foyers séparés. 

En lien avec le second Niveau du Tarot, le 2 de Denier qui peut, certes, renvoyer à tous les métiers en lien avec la jonglerie, indique beaucoup plus souvent l’existence de deux métiers. C’est, par exemple, la pluriactivité de celui qui est obligé d’avoir deux professions pour joindre les deux bouts.

Il peut aussi indiquer l’existence d’un hobby qui est en train de prendre de l’importance en termes de temps et d’énergie. Pour le moment, cependant, il reste matériellement impossible de se lancer dans ce qui représente sa passion, on doit garder la profession qui assure l’alimentaire.

Dans tous les cas, le 2 de Denier indique la pluridisciplinarité de celui ou celle qu’il représente : deux compétences sont entre ses mains.

Peut clairement indiquer la nécessité d’une diversion de son activité principale, et qu’il est temps d’explorer de nouvelles manières d’agir ou d’investir. 

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, ce Nombre est toujours le signe d’une dispersion de l’énergie entre deux réalités alors même que rien n’autorise une telle dispersion. C’est alors le poids de cette vie secrète que désigne cette Carte et tout ce qui va en couter à celui qui en est accablé.

le divin jongleurEn lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 2 de Denier renvoie très clairement à ce personnage d’un conte médiéval et qui a été mis en scène par Massenet : Le Jongleur de Notre Dame.

Cet artiste-mystique offre son spectacle aux seuls regards de la Mère divine et de son Fils. Le secret du cœur mystique est alors révélé, extériorisé, exprimé par l’habileté d’un corps qui fait du jeu le moyen de vivre et d’exprimer son amour sans limites pour le divin.

Ce Jongleur mystique a donc endossé une profession méprisée, mais c’est pour la sublimer jusqu’à faire de son art une merveilleux poème de la louange et de l’adoration.

Dans tous les cas, et en relation avec le quatrième Niveau du Tarot, cette Carte renvoie aux artistes-mystiques qui font de leur art un moyen de rendre grâce au divin. 

 



L’As de Coupe

L’As de Coupe

Le Graal et l’Eucharistie

Guérison

Le prêtre, l’artiste et le médium

Inspiration, Bénédictions du ciel

Puissance et réalisation de l’Amour véritable

 As de Coupe

As de Coupe - châteauL’As de Coupe est, comme tous les As, sous l’égide du Bateleur en tant que Puissance et Commencement et du Monde en tant que Réalisation parfaite. En tant que Coupe, il a pour Atout-maîtres secondaires, La Maison-Dieu et Le Jugement.

De la Maison-Dieu, l’As de Coupe a repris l’apparence. Si, par sa forme, il apparaît comme un splendide Calice, sans aucun doute le Graal, on peut y voir aussi un Temple magnifique ou le Château de l’âme dont parle sainte Thérèse d’Avila. Calice, Temple ou Château de l’âme, l’As de Coupe est destiné à recueillir les émanations du ciel, son inspiration et ses bénédictions. C’est l’Amour le plus pur que Graal ou Temple, il recueille ainsi, celui qui émane du Cœur même du divin, un amour inconditionnel et sans limites, pour le restituer ensuite à travers les deux As masculins : As d’Épée et As de Bâton, afin d’en imprégner la matière tout entière sous la forme de l’As de Denier.

Du Jugement, l’As de Coupe possède le pouvoir de guérison et de régénérescence. Il représente la Coupe qui présente l’eau de vie, l’eau qui donne la vie, qui répare, guérit, ressource.

As de Coupe RiderDans le Rider, une colombe, symbole du Saint-Esprit, de sa pureté et de sa simplicité sainte, et de l’Amour éthique et altruiste, descend du ciel, apportant une Ostie traversée par la croix : le Ciel (Verticale de la Croix) et la Terre (horizontale de la Croix) sont réunies dans cette Ostie qui représente aussi le Corps du Christ, le premier Homme né à sa Royauté, en tant qu’Individualité sainte, Réplique et Serviteur du Divin.

Un M inversé est inscrit sur la Coupe, rappelant le rôle essentiel de Marie, la Mère divine. Mais c’est aussi un rappel de cette Matière spiritualisée qui est la finalité de l’aventure tarologique (le M est inversé, car la matière prend racine dans le Ciel). C’est enfin la mort vaincue (le M est la treizième lettre, ici, elle est  renversée). C’est ce même M inversé qu’on voit dans le Tarot de Marseille, au sommet de la coupe. Au coeur de ce M inversé, se trouve un V, une Coupe dans un Nombre dont on sait à quel point il est  important dans le Tarot. Ce V se trouve tourné vers le sol : il s’agit moins désormais de recueillir les
émanations du Ciel et sa rosée spirituelle que de la répandre partout sur la Terre.

Cinq jets d’eau émanent en effet du Calice nourri de cette Ostie sainte, évoquant les cinq Verticales du Tarot, et les émanations propres à chacune d’elle : émanation contribuant à la construction d’une Individualité sainte avec la première Verticale, émanation permettant l’accès à la relation d’Altérité et au Don de soi avec la seconde Verticale, émanation du Féminin sacré avec la troisième Verticale, émanation de la Mâlitude sacrée avec la quatrième Verticale, et enfin, émanation de la Voie charismatique avec la cinquième Verticale. Ces cinq Jets d’eau se mêlent à l’eau calme et sereine de la Terre, faisant jaillir les Lotus sacrés, fleurs qui symbolisent l’épanouissement de l’âme humaine.

Le Saint GraalCet As représente la potentialité de l’Amour pur, de l’amour véritable, de l’amour terrestre et charnel quand il prend appui sur le respect d’autrui et l’éthique. Il incarne aussi la pleine réalisation de cet Amour et dès lors la vie familiale dans sa sainteté. C’est aussi l’Atout des prophètes, des médiums, des saints, des artistes inspirés, et de tous ceux qui font le lien entre le Ciel et la Terre.

En tant que lié au premier Niveau du Tarot, l’As de Coupe parle d’une vie familiale potentiellement ou réellement heureuse, épanouie, et d’un respect infini de chacun de ses membres pour chacun des autres. Dans le cas où la personne serait encore célibataire, il annonce le grand amour de sa vie.

Sur le plan physique, guérison, amélioration complète de la santé, ressourcement. Cette Carte représente alors l’élixir de vie des alchimistes, la source de la jeunesse et de la vie.

En tant que lié au second Niveau du Tarot, l’As de Coupe indique la réussite parfaite dans le monde professionnel, du fait d’une capacité d’empathie et d’une véritable bonne volonté dans la relation à autrui. Les qualités du cœur sont le plus grand atout de celui qui est ainsi signé par l’As de Coupe. Toutes les relations sont bénéfiques, contrat, associations, etc.

Il est la Carte des prêtres, moniales, artistes, médiums et tous les inspirés, tous ceux qui font le lien entre le Ciel et la Terre, tous ceux qui ont une parole de paix, de réconciliation, et une activité visant une plus grande harmonie entre les gens.

En tant que lié au troisième Niveau du Tarot, cette Carte met en garde sur la nécessité d’ouvrir son cœur. Il s’agit maintenant de dépasser l’égoïsme qui était le moteur principal de sa vie jusqu’alors et d’aller vers autrui, afin que la sècheresse avec laquelle on se comportait soit remplacée par la rosée spirituelle de celui qui a un coeur honnête, fidèle, et surtout aimant.

Attention aussi aux excès d’émotivité. L’amour véritable, l’altruisme véritable n’est pas sentimentalisme larmoyant, mais activité et parfois dureté.

Ingres-musée du LouvresEn tant que quatrième Niveau du Tarot, cet As déploie son plus grand potentiel.

C’est le rituel de l’Eucharistie que l’As de Denier représente d’abord, quand le vin et le pain partagés réunis dans l’Ostie sacrée symbolisent le sang et le corps du Christ offerts à tous pour la rédemption du monde.

L’As de Coupe incarne aussi la communion des âmes, chacun ayant nourri son âme et son corps de l’Amour sacrificiel et inconditionnel christique et par là même étant advenu à sa propre Individualité sainte, peut alors participer à la transformation du monde en cet Eden, ce Jardin à la fois terrestre et spirituel d’une humanité Unie que l’univers attend depuis toujours.

 

 

 



Le 10 d’Épée

Le 10 d’Épée

Achèvement tragique

Complot, ruine

Nuit et sable

Mater Dolorosa, Notre Dame des Douleurs

Deuil, acceptation du destin

 10 d'epée

Cette carte, comme la précédente, le 9 d’Épée est tragique dans sa tonalité. Et ce tragique se traduit dans la brisure de la lame droite. On le sait, la droite représente la partie mâle de la personne humaine, celle qui est tournée vers l’action, la réalisation, l’avenir. C’est donc une Carte qui, par sa représentation marque l’achèvement tragique d’un projet, d’un amour, d’une forme de réalisation de soi qui furent, dans le passé (l’épée de gauche), tendrement chéris tout comme l’occasion d’une forme de réalisation de soi.

L’ensemble des Nombres 10 ont pour maîtres -Atouts le X et le XXI, deux Cartes qui présentent un Juge qui marque la fin d’un cycle : la sphinge dans l’Atout X représente le Juge de la partie animale de l’être humain, de sa capacité à maîtriser le pulsionnel, l’instinctif, la matière, le corps, le mécanique. L’ange dans l’Atout XX représente le Juge de la partie céleste de l’être humain, de sa capacité à maîtriser l’esprit, l’intelligence, l’âme, le créatif. Or ces juges émettent des jugements positifs ou négatifs qui vont se répartir, dans les Nombres dix du Tarot, en deux parties distinctes selon le genre. Le jugement qui accompagne les derniers Nombres est en effet marqué par la tonalité propre à chaque Couleur, ainsi que par le genre de cette Couleur.

Très clairement, plus clairement que dans tous les autres Nombres bien qu’un même phénomène soit en jeu, les 10 de Denier et de Coupe sont proches, quand les 10 de Bâton et d’Épée marquent un achèvement d’un tout autre ordre. Pour les Nombres féminins (Denier et Coupe), l’Achèvement est une grâce et une plénitude qui se traduisent dans le monde matériel et familial (le 10 de Denier), ou dans le monde affectif et familial (le 10 de Coupe) ; tandis que l’Achèvement est pesanteur infinie pour le 10 de Bâton et meurtre symbolique en ce qui concerne le 10 d’Épée. 

10ofswordsC’est cet Achèvement tragique qu’a choisi de représenter Pamela Colman Smith dans le Rider. On voit un ciel noir charbon obscurcir plus de la moitié de la Carte, et un homme qui a reçu dans le dos dix coups d’Épée et en est mort. Les dix Épées plantées tout au long de la colonne vertébrale : aucun chakra n’est épargné. Tous ses centres vitaux et au-delà sont atteints. Il est étendu sur un sol de sable, tourné vers la terre, le visage caché. Or le sable est précisément le terrain de l’infertilité. Rien ne pousse dans le désert de sable, et toute construction humaine est destinée à finir en grains de sable qui se dissolvent dans cette mer de minuscules petites pierres. Comme le rappelle G. Romey dans le Dictionnaire de la symbolique, « le sable est une image grave. Il est à la fois une image première et la dernière image. Celle qui précède tout ce qui sera et qui demeure quand tout a disparu. Elle est l’origine et le dernier des horizons. Devant le sable, il n’est pas de création de la nature, pas de réalisation humaine, pas même de pensée, qui ne se dissolve dans le dérisoire ». Rêver de sable, c’est se confronter au caractère éphémère de toute chose, c’est accepter d’être dans une expiration au regard du souffle créateur qui traverse nos vies. C’est adhérer à l’achèvement d’un projet, d’un amour, d’un lien, d’une réalisation qui s’est écroulée.

Beaucoup d’interprètes du Rider mettent l’accent sur le caractère « exagéré » de cette Carte. Un coup d’épée suffit à tuer, pourquoi en mettre dix ? Du coup, ils interprètent ce dix d’Épée d’un point de vue psychologique : la personne surjoue ses malheurs, tend à construire une image de victime pour en avoir les bénéfices secondaires. Cette interprétation est possible, la fêlure de l’Épée représentant alors une manière peu équilibrée de vivre sa relation aux événements de la vie et aux autres. Mais il ne faut pas nier la possibilité d’une interprétation littérale du Rider. Les complots existent, tout comme la décision surgissante de mettre une fin définitive, en soi, à une espérance (une relation, une dimension importante de sa réalité, un projet, etc.) qui avait trop longtemps duré et qui a miné les constructions de sa vie.

Cependant, cette Carte n’est pas que négative. Le visage de cet homme, qu’on ne voit pas, est tourné vers la mer, et cette mer est calme. Au loin, on voit des montagnes bleues, et une aube nouvelle qui se lève, dorant le ciel, d’une lumière solaire, dissipant peu à peu le noir épais de la nuit. Dites-vous que, quand le dix d’Épée tombe, le pire est derrière vous et vous le savez. Ce qui vous accable encore n’est pas mince. C’est une suite de douleurs et de meurtres symboliques que vous avez dû vivre, et que vous devez encore revivre. Mais, sur la Carte, on voit cet homme mort étendu sur le sol qui est tourné dans le creux de la Terre-Mer (e). Il est calme, tout comme l’eau plate vers lequel il a tourné son visage et qui représente l’absence d’émotions vives. Il a accepté d’entrer dans un deuil au regard de ses espérances. Il s’apprête à renaître tout autre, revivifié, revitalisé par une relation au monde bien plus simple et vraie. Cet épisode tragique met fin à vos souffrances. Celles-ci sont déjà en train de muer en une forme de sérénité nécessaire à la reconstruction qui va suivre. 

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le dix d’Épée renvoie au divorce, à la ruine, au deuil, à la perte d’un proche, d’un être cher, à une amputation. Le pire est arrivé dans le domaine du corps, des biens matériels, de la famille. Le pire est derrière soi. Il faut maintenant aller au-delà, accepter de vivre le renouveau de la vie sans cet espoir, sans cette partie de soi, sans s’appuyer sur ce qui appartient désormais au passé. 

En lien avec le second Niveau du Tarot, ce Nombre parle clairement d’un échec relationnel et professionnel. Sans aller jusqu’à la ruine financière, il indique la rupture dans un contrat, le divorce dans une relation professionnelle, sociétale, politique, commerciale. La multiplicité des épées tend à illustrer un complot, un harcèlement où est en jeu plus d’une personne.

Il enjoint à un certain repli sur l’essentiel afin de faire renaître sa vie sociétale autrement.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, cette Carte peut être lue dans les deux acceptions les plus contradictoires, propre à ce niveau. D’un côté, les aspects les plus sombres du 10 d’Épée sont en jeu : deuil, mort d’un proche, nécessité de renoncer à un projet ou à une expression forte de soi, fin d’une espérance et d’une réalisation, ruine, désespérance, complot contre soi, etc. Et de l’autre, en creusé, les retrouvailles avec la part absolument éternelle de son être. Écoutons encore une fois la poésie de G. Romey dans sa description du symbole qu’est le sable : « un sable est sans mémoire, sans projet. Il est. Il est dans un présent qui contient un passé effacé, un devenir non prévu. Il est éternité. » Le dix d’Épée nous enlève quelque chose d’important, peut-être même ce qu’on croyait l’essentiel dans sa vie, mais il nous place, par là même, avec le véritable essentiel, sa propre réalité de sujet d’existence, sa vérité d’être conscient, enraciné à la fois dans la Terre et dans le Ciel.

Giovanni Dall'Orto, Madone des sept douleursEn lien avec le quatrième Niveau du Tarot, ce Nombre du dix d’Épée est lié à la Mater Dolorosa qui existe dans toutes cultures, cette Déesse des pleurs, du chagrin terrible, cette Mère divine et Dame de la peine insurmontable.

Dans la religion catholique, elle a pris la forme de la Vierge aux sept douleurs. Cette Dame de toutes les Dames a vécu, en tant que Mère, toutes les peines du monde, depuis la prophétie de Syméon (« une épée te transpercera l’âme ») jusqu’à la mise au tombeau de son enfant. Sept épées féroces, symbole des sept événements les plus douloureux de la présence de Marie au sein des Evangiles, lui ont transpercé chacun des centres vitaux de son être. Sept douleurs ont éteint en elle toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. De ce fait, Marie, élevée en Mère divine, est devenue la Mère-sable-eau qui, dans le Rider, est promesse de repos, de sérénité, et de renaissance, et d’un rivage encore lointain, mais nimbé de lumière et d’espérance. 



Le 9 de Bâton

Le 9 de Bâton

Le vieux soldat

Etre aguerri

La voie sacrée du guerrier

 9debâton-Marseille

 

Hermite-enchanted-tarotLe 9 de Bâton a pour Atout maître principal L’Hermite et pour Atout-maître secondaire Le Soleil.

À l’intérieur du cheminement propre aux Bâtons, et en tant que 9, cette Carte n’est pas complètement au bout d’un chemin, ce qui reviendra au 10 ; mais elle en est proche. Dans le domaine qui est le sien, domaine sociétal et politique, domaine de la défense du territoire (par l’Atout XVIIII), elle possède l’expérience de L’Hermite (Atout VIIII). C’est un vieux soldat qu’elle désigne, et qui a fait plusieurs guerres. Ce vieux soldat sait depuis longtemps ce qu’il faut faire pour défendre sa vie et sa patrie. Il se tient prêt, sur ses gardes, en éveil, et en même temps dans une posture détendue. Sa discipline est si ancienne qu’elle ne lui pèse plus. 

Cette carte fait suite à une série de difficultés, souvent dans le domaine professionnel, sociétal et politique. Elle indique que chacune des difficultés furent levées, mais cela ne se fit pas facilement et rien n’a été donné. Il a fallu lutter et rassembler ses forces, se discipliner, et construire pas après pas une réponse adaptée.

Une période de dangers divers et variés fut vécue et tout n’est pas complètement fini. Il faut rester sur ses gardes tout en sachant qu’on est désormais bien armé pour parer aux nouvelles difficultés.

Car la caractéristique essentielle du 9 de Bâton, c’est d’être aguerri. Dans ce terme, et dans la langue des oisons tout autant que dans les jeux étymologiques, il y a le terme « guerre » et le mot « guéri ». Le 9 de Bâton n’est plus du tout un innocent, un naïf, une victime potentielle. Il sait exactement de quoi est constituée la nature humaine. Il sait qu’une part importante des moteurs humains sont l’envie, la jalousie, l’avidité, l’égoïsme, etc. Il a compris depuis longtemps que toutes ses affirmations vitales risquent de provoquer de violentes réactions chez les autres. Il n’a plus d’illusions. Il ne souffre plus de voir en l’être humain tant et tant de vilénies. « C’est la vie… » remarque-t-il souvent sans s’offusquer.

Ce vieux guerrier de la vie s’attend à voir surgir de nouvelles batailles à venir. Et il se tient prêt. Il est préparé par une longue expérience, par des épreuves, par sa discipline quotidienne. Il se fait un devoir d’être lucide désormais et d’ouvrir grand les yeux de sa perspicacité, de façon à voir venir les coups de la vie.

9 de bâton (Rider)C’est en grande partie ce que présente le Rider à l’interprétation très acceptable sur ce Nombre. On voit sur la Carte un vieux soldat blessé à la tête. Il est fatigué de tout ce qu’il a vécu et se repose en partie sur le bâton qui lui sert d’arme. En partie seulement, car le dos n’est pas courbé, et les mains sont haut levées. Son regard porte sur la gauche, réfléchissant au passé, comme il se doit pour une émanation terrestre de L’Hermite, cherchant à comprendre comment il a pu être blessé, comment il pourrait parer au retour d’une telle éventualité. Il est seul sur cette image où l’on voit, dans le fond, les montagnes qui accompagnent L’Hermite du Rider. Il sait qu’il ne peut compter que sur lui-même pour se défendre et défendre sa cité. Mais ses armes, obtenues par une longue expérience sont prêtes. Elles sont une défense manifeste derrière lui, formant un mur, celui-là même qui lui vient du Soleil, son autre maître Atout. C’est un protecteur hors pair.

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 9 de Bâton parle d’une personne d’un certain âge, ayant une grande expérience de la vie, et de bon conseil. Renvoie parfois aux blessures, notamment de la tête, ou bien aux blessures obtenues dans des arts de combat, lors de compétitions. Mise en garde à ce niveau-là : il faut s’entrainer, mais avec moins de violence.

En lien avec le second Niveau du Tarot, ce Nombre renvoie à des relations difficiles sur le plan professionnel. On est dans un monde qui ne pardonne aucune erreur. Il faut donc se ternir sur ses gardes. Cependant, il est clair qu’on n’est pas un novice et qu’on n’a plus aucune illusion sur le mode de fonctionnement de la société qui est la sienne, et des rapports professionnels. On est donc armé pour répondre au mieux. Cette Carte conseille cependant de ne pas baisser la garde.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, le 9 de Bâton parle des blessures du passé. Il indique qu’une certaine forme d’aigreur, de lassitude, et même de désespoir couvent. On se sent très seul face aux épreuves de la vie qui tendent à nous marquer profondément.

Ce Nombre met donc en garde le consultant : prenez du bon temps, conservez une discipline, mais sans entretenir des pensées négatives. Soyez vigilant, sans oublier la joie de vivre, qu’il faut essayer, du mieux possible de stimuler.

Laotseu(wikipedia)En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, c’est l’image du vieux Guerrier spirituel, du guerrier pacifique qui s’impose. Et, pour ceux qui sont en quête spirituelle, c’est la voie du guerrier qui est ainsi représentée par ce Nombre du 9 de Bâton. Cette quête est devenue à la mode et a inspiré de nombreuses œuvres littéraires et cinématographiques, mais avant cela, elle a connu plusieurs expressions à travers les différentes Traditions existant dans la diversité culturelle d’une humanité historique. Une des plus belles n’est autre que le Tao, tel que Lao Tseu l’a explicitée. Voici quelques paroles dédiées au guerrier dans le Tao Te King :

« Partout où séjournent les troupes, on voit naître les épines et les ronces.

À la suite des grandes guerres, il y a nécessairement des années de disette.

L’homme vertueux frappe un coup décisif et s’arrête. Il n’ose subjuguer l’empire par la force des armes.

Il frappe un coup décisif et ne se vante point.
Il frappe un coup décisif et ne se glorifie point.
Il frappe un coup décisif et ne s’enorgueillit point.
Tigre et Dragon Li mu baiIl frappe un coup décisif et ne combat que par nécessité.
Il frappe un coup décisif et ne veut point paraî
tre fort.
Quand les ê
tres sont arrivés à la plénitude de leur force, ils vieillissent.

Cela ne s’appelle pas imiter le Tao. Celui qui n’imite pas le Tao ne tarde pas à périr.

Les armes les plus excellentes sont des instruments de malheur. Tous les hommes les détestent. C’est pourquoi celui qui possède le Tao ne s’y attache pas.
En temps de paix, le sage estime la gauche ; celui qui fait la guerre estime la droite.

Les armes sont des instruments de malheur ; ce ne sont point les instruments du sage.

Il ne s’en sert que lorsqu’il ne peut s’en dispenser, et met au premier rang le calme et le repos.

S’il triomphe, il ne s’en réjouit pas. S’en réjouir, c’est aimer à tuer les hommes.

Celui qui aime à tuer les hommes ne peut réussir à régner sur l’empire. (…)

Celui qui a tué une multitude d’hommes doit pleurer sur eux avec des larmes et des sanglots. »

Lao Tseu, Tao Te King, XXXII et XXXIII.

 

 

 



Le 8 de Denier

Le 8 de Denier

Maître compagnon

Conscience professionnelle

 8 de Denier

 18-lune-Marseille-nuiteditedLe 8 de Denier mêle l’influence du maître-Atout propre aux Nombres 8 – La Lune (et secondairement La Justice) – au monde propre aux Deniers, monde de la matière, du corporel, des finances, et du travail artisanal.

Ainsi, La Lune indique toujours qu’un cycle est terminé et qu’un autre commence. Avec le 8 de Denier, le temps de l’apprentissage dans la manipulation de la matière et dans le service socioprofessionnel à l’autre se termine. On entre en phase de maîtrise. On n’est plus un apprenti dans l’acquisition des manières d’être et de faire de son métier, car l’on est en train de devenir un maître compagnon.

La maîtrise du métier caractérise la symbolique du 8 de Denier : l’exercice de ce dernier ne demande plus d’efforts excessifs, mais se présente comme un déploiement de plus en plus naturel, aisé, lisse, et gracieux. Le geste est acquis, la relation à l’autre sur l’espace public, sur au marché, dans son atelier est sans violence, sans effort, tout en souplesse et courtoisie. Le 8 de Denier est devenu un maître dans son domaine et peut désormais prendre, lui-même, des apprentis pour les former. Aussi bien La Lune qui marque la fin d’un cycle que La Justice qui est l’expression d’un équilibre dans la relation sociétale à l’autre sont en jeu, dans le domaine propre aux Deniers, celui de l’exercice quotidien de son métier, en tant que moyen de gagner sa vie et d’assurer les conditions matérielle de son existence. 

8ofpentaclesLe Rider s’est concentré sur la relation de l’homme de métier à l’objet matériel : il frappe un Denier pour le marquer d’un Pentacle. Son travail est plus important que celui qui lui reste à faire, marquant ainsi le long exercice passé de son métier. Six oeuvres sont affichées sur la Verticale de la Carte. Dans cette Verticale, six Deniers sont en place ; or le six est dédié au service du plus faible. Cette Verticale de six Deniers rappelle que tout métier exige bien plus que ce que l’autre paie pour son travail. Il y a, dans toute conscience professionnelle, une part de don, d’altruisme, de service à l’autre qui excède largement ce qui peut lui être rétribué : faire le mieux qu’on peut pour un autre inconnu ou indifférent (qui n’est pas un de nos proches), y consacrer du temps et de l’énergie, souvent bien au-delà de ce qui est payé, le traiter avec respect. 

Le maître compagnon est en avant-plan dans un lieu solitaire dédié à son travail, et en arrière-plan, nous voyons la ville où son travail est reconnu : on vient de loin pour bénéficier de ses services, ce qui signifie qu’il s’est fait une excellente réputation dans son domaine. Et pourtant, il reste simplement vêtu, et prend, lui-même, part à son travail. C’est l’amour du métier qui est ainsi symbolisé, et tout ce qui l’accompagne : geste longuement acquis, amour du travail bien fait, méticulosité, rectitude dans la manière de vivre de façon à maximaliser ses performances, service à l’autre.

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 8 de Denier indique toujours une excellente maîtrise des conditions matérielles de sa vie, et un bien-être qui est entièrement dû à ses efforts propres. Bonne diététique, vie équilibrée, finances bien réglées, etc. La vie de famille est souvent dédiée au travail et cela peut même signifier une affaire familiale qui implique plusieurs membres.

En lien avec le second Niveau du Tarot, ce Nombre renvoie à la maîtrise des conditions de son métier, à une haute conscience professionnelle, à une excellente réputation.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, cette Carte met en garde sur le fait que le métier peut dévorer toute vie. Il s’agit de ne pas s’enfermer dans une forme d’addiction au travail.

A l’inverse, une telle Carte en opposition peut indiquer l’absence de conscience professionnelle, ou un manque de métier. Il est alors nécessaire de revenir à un apprentissage plus modeste et de se mettre au niveau. 

st-joseph G. de la TourEn lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 8 de Denier rappelle l’importance de l’exercice d’un métier honorable dans la quête spirituelle. Joseph, le père adoptif de Jésus de Nazareth et Jésus lui-même étaient des artisans-charpentiers : tant et tant que qualités profondes sont acquises dans l’apprentissage puis dans l’exercice d’un métier fait avec conscience !

 



Le 7 de Coupe

 

Le 7 de Coupe

Idéalisme

Rêverie, illusion

7 de Coupe 

17-etoilenuitLes Nombres 7 dont pour Atouts-maîtres principaux L’Étoile et Le Chariot. Par sa Couleur (la Coupe), le 7 de Coupe est particulièrement réceptif à L’Etoile et à son enracinement dans le cosmique, à l’intérieur d’une Verticale de la dualité où, par son lien à l’eau mystique et aux émotions, il se met, sans réserve aucune, au service de son inspiration altruiste et idéaliste. 

Cette Carte déborde d’amour et d’enthousiasme. Tout entier dévoué aux causes les plus altruistes, les plus humanistes, il désigne une des plus belles personnalités du Tarot. Ce sont les grands défenseurs des droits de l’homme qui sont ainsi représentés par ce Nombre, et possédant le charme de L’Étoile, le charisme du Chariot, il entraîne aisément les autres derrière ses élans et dans son sillage, toujours en train de prendre la défense de tel ou tel opprimé de la planète. Car aucune frontière n’arrête le 7 de Coupe. Il va partout dans le monde assister ceux qui ont besoin de lui. 

Le 7 de Coupes a, d’autre part, de véritables dons artistiques, car son imagination est sans limites. Il enracine ses créations dans une verticalité quasi mystique qui font de lui un messager du divin à travers l’art. 

Malheureusement, parfois, trop c’est trop et un tel idéalisme, un tel dévouement aux causes les plus légitimes peuvent finir par manquer singulièrement de réalisme. Ainsi, comme parfois L’Étoile, son maître-Atout, le 7 de Coupe peut ne pas du tout avoir les pieds sur terre. Il peut s’enflammer sans raison, et partir, tel un don Quichotte artistique et droit de l’hommiste totalement déraisonnable dans n’importe quelle direction avant même d’y avoir réfléchi, et faire n’importe quoi. 

7ofcupsC’est cet aspect négatif qui, comme souvent dans le Rider, a été mis en avant par l’artiste qui l’a conçu, Paméla Colman Smith. On voit dans cette représentation du 7 de Coupe, un homme de dos, en ombre chinoise, sans consistance donc, qui semble s’oublier lui-même et sa propre vérité, regarder des Coupes remplies de divers objets symboliques et flottants dans les nuages de son imagination. Son esprit est tout occupé de rêveries multiples, tout autant orienté vers des désirs matériels (le trésor, le château), ou sociopolitiques (les lauriers), vers l’amour (la femme), que vers la sagesse (le serpent) ou la réalisation spirituelle (le christ voilé). Et il a aussi des désirs moins avouables qui occupent son cœur et son esprit à certains moments de la journée (le dragon). Cet homme qui a une vie intérieure très active, intense, riche, n’est nullement installé sur la terre (on ne voit rien d’autre que le ciel de ses songes). Cette Carte dénonce alors les excès de l’idéalisme quand manque aussi bien la perspicacité, l’amour de la vie telle qu’elle est, une forme de sérénité tranquille et l’authenticité de qui est en prise à la vie réelle. 

Pierrot lunaireEn lien avec le premier Niveau du Tarot, le 7 de Coupe parle d’une personne idéaliste et dévouée. Il est souvent l’indicateur d’une illusion amoureuse, d’une tendance à tomber amoureux à tort et à travers de celui qui est un « cœur d’artichaut » naïf qui tend beaucoup à cette cristallisation décrite par Stendhal et qui fait de l’autre aimé le support de nos rêves. C’est le Pierrot lunaire qui est désigné par le 7 de Coupe, bien qu’en l’occurence on pourrait l’appeler Pierrot stellaire, quelqu’un de doux, d’attachant, mais la tête dans les nuages, étourdi, tête de linotte. 

En lien avec le second Niveau du Tarot, ce Nombre renvoie à un engagement sociétal important, tous azimuts si on peut dire. Démultiplication des projets. 

Grand talent artistique. Excellente capacité inventive et imaginative. Un côté histrionique (acteur, metteur en scène). Carte désignant clairement les romanciers, l’écriture de scénarios, tout ce qui relève d’une imagination débordante. 

Travail dans l’humanitaire. Personne dévouée, avocat, médecin, thérapeute, travailleur social.

Sorte de Mac Gyver ou polytechnicien : inventeur génial ou Géo Trouvetout. 

Tend cependant toujours à l’éparpillement. Cette Carte invite, même dans une interprétation intégralement positive, à se recentrer sur l’essentiel, en développant sa perspicacité, et surtout en gardant bien les pieds sur terre, en étudiant la viabilité des projets et en faisant un choix raisonnable.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, cette Carte est clairement la dénonciation d’une posture illusoire. Elle annonce une désillusion proche ou future. Elle indique qu’on n’est pas sur la bonne voie et que les idées de grandeurs qu’on a sur soi-même, sa position dans le monde et son avenir ne sont qu’un château de sable qui risque de s’effondrer.

Il va falloir revenir sur Terre, apprendre la modestie, se donner des objectifs réalistes et se tenir fermement aux plans qu’on va tracer pour y parvenir. La qualité issue de cette épreuve que représente le 7 de Coupe, c’est le bon sens.  

Marthe 1En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 7 de Coupe rappelle que l’illuminisme (qu’il ne faut en aucun cas confondre avec l’illumination), ce terme étant pris ici, non dans son sens historique mais péjoratif de celui qui se raconte des histoires, tout comme le sentimentalisme religieux et la dévotion béate sont des excès et des défauts de spiritualité.

Contre ces défauts, ces manquements, ces excès, le sacerdoce de Marthe, fait d’humble service et de l’humble mais nécessaire pratique de l’hospitalité, permet de revenir sur Terre, dans le bon sens qui est une qualité nécessaire à toute spiritualité authentique.

C’est en acceptant de garder les pieds sur terre en accomplissant un humble service quotidien tout en mettant son imagination et son inventivité en marche ainsi que son aptitude à se relier aux influences stellaires  que le 7 de Coupe réalise le plein épanouissement de l’influence merveilleuse de son Atout-maître, L’Étoile. 

 



Le 6 d’Epée

Le 6 d’Épée

Guérison, Apaisement, le Passeur

Thaumaturgie

6 d'épée

 

Le maître-Atout des Nombres six, c’est principalement La Maison Dieu et secondairement L’Amoureux, deux Atouts dédiés à la vie en commun, à la relation entre l’individualité et la communauté. L’Amoureux parle d’une hésitation, d’un tiraillement entre deux communautés, entre les fidélités du passé et l’attrait irrésistible de nouvelles fidélités promises pour l’avenir. La Maison Dieu est l’Atout qui ouvre les Atouts cosmiques, les Bénédictions du Ciel, et l’aptitude humaine à recueillir la rosée spirituelle. Tous les Nombres six sont, de ce fait, des Nombres profondément altruistes, dédiés à l’aide à autrui, au plus faible que soi et visent la construction d’une meilleure relation au monde par l’aide aux plus faibles. 

Le Six d’Epée place la générosité de qui est ouvert à la compassion pour qui est plus faible que soi dans le domaine des Epées : celui des épreuves et des grandes vertus qui découlent de ces épreuves. Les Epées ont la vue perçante et l’intelligence aiguisée par la compréhension d’une nature humaine faite de complexité, voilà pourquoi ce sont des thérapeutes hors pair. Le 6 d’Epée est donc la Carte de la thérapie, une thérapie qu’on peut entreprendre sans peur et suivre en toute confiance, car elle va vers la guérison comme le montre la fleur au centre de la Carte, entourée qu’elle est de quatre fleurs à chaque côté de l’horizon. Elle indique le passage d’un état de confusion à un état de paix. Elle est aussi la Carte du thérapeute, de celui qui guide les autres vers la santé, vers une meilleure harmonisation de vie.

6ofswordsC’est précisément ce qu’a choisi de représenter le Rider : un passeur conduit un couple d’une rive à l’autre. Ce couple est vu de dos, mais on voit bien qu’il s’agit d’une femme et d’un enfant : la veuve et l’orphelin, c’est-à-dire, symboliquement, le plus faible que soi, le fragilisé de la vie, le sans protection. Devant eux, six épées leur bouchent le paysage vers lequel cependant ils se dirigent. Ces épées symbolisent les grandes épreuves qu’ils viennent de vivre. Elles ont la même signification que l’eau mouvementée qui est à droite de la barque : les émotions furent vives. Peur, angoisse, souffrance, deuil, tristesse, désolation furent à vivre et cela sans grandes défenses psychiques. Ils ne voient plus que de l’eau, rien n’est montré du paysage quitté, ni du paysage avenir : ces deux pauvres âmes sont dans l’affliction la plus profonde, courbés sur eux-mêmes, blessés. Mais la femme voilée, enfermée dans sa souffrance, est assise à côté de son enfant intérieur. Elle l’emmène avec elle. L’espoir reste entier.

Et le passeur est là, derrière eux, anonyme, discret, mais puissant, capable de les emmener vers d’autres horizons, plus heureux. Il est debout, lui, car il sait exactement où il va. Il conduit ces deux pauvres hères sur une rive bien plus calme (les eaux sont quasi plates). Le paysage lointain que les deux personnes qu’il guide ne voient pas lui est parfaitement visible à lui : c’est une rive calme, mais  vivante, avec des arbres et des collines. La rive prochaine est beaucoup plus heureuse.

En relation avec le Niveau I du Tarot, le 6 d’Épée parle d’un apaisement des relations familiales, d’une période qui s’annonce beaucoup plus tranquille sur le plan financier et matériel. Après une période où la famille fut chahutée de toutes les manières, elle s’achemine vers un rivage beaucoup plus heureux et harmonieux.

En relation avec le Niveau II du Tarot, cette Carte renvoie aux thérapeutes et aux thérapies de toutes sortes. Yoga, pilates, psychanalyse, soins médicaux sont indiqués par ce Nombre 6 au sein de la Couleur des Epées. 

Elle peut annoncer aussi un changement de lieu de travail, un départ pour un mieux-être, un changement qui permet d’avoir une vie plus heureuse dans sa relation aux collègues et à son métier.

Marie de LourdesEn relation avec le Niveau III du Tarot, le 6 d’Epée met en garde sur la nécessité d’entreprendre une thérapie. Elle prévient qu’on est désarmé face à ses ennemis, ou à la maladie, ou à l’égard d’une addiction et nous renvoie à la nécessité de trouver la personne qui pourra nous emmener vers une meilleure hygiène de vie.

En relation avec le Niveau IV du Tarot, ce Nombre désigne le pouvoir thaumaturgique du divin. Ce pouvoir est très anciennement lié au culte de la Déesse et de son Fils aimé. Dans le christianisme, il s’est lié aux miracles pratiqués par Jésus par l’imposition de ses mains, mais aussi aux grâces de la Mère divine incarnée en Marie, la Vierge, Mère de l’Enfant Jésus. L’eau miraculeuse de Lourde est ainsi désignée, clairement, par cette Carte du 6 d’Epée. 



Le 5 de Bâton

Le 5 de Bâton

Rivalité, polémique, conflit

concours, jeux olympiques

 5debâton

 Après avoir connu le bonheur de la coopération (3 de Bâton) et celui de la réalisation collective d’un projet (4 de Bâton), le 5 de Bâton rencontre les grands défis de la vie sociétale : compétitions, rivalités, polémiques, conflits sont ainsi incarnés par lui.

Cette cinquième Carte de Bâton est en effet sous l’égide du Diable (le défi) et du Pape (la grande leçon de vie), et il incarne, comme tout Bâton, l’élément Feu : la passion et l’énergie au service de la communauté. Il croise donc le feu de la passion dans le domaine sociétal avec les défis auxquels celle-ci nous confronte.

Pour tous ceux qui aiment l’harmonie des relations courtoises et de l’entraide, le 5 de Bâton sera une grande épreuve. Ils sont confrontés à ce qu’ils ne supportent pas : la rivalité avec autrui, la nécessité de vivre une compétition, et dès lors de considérer son collègue non comme un collaborateur, mais comme un ennemi potentiel. Cela va les conduire à l’inhibition, à l’insomnie, au stress, à une diminution de leurs qualités professionnelles.

Pour d’autres, au contraire, le 5 de Bâton les met en joie, ce sont ceux qui ont un caractère très compétitif, et qui sont stimulés par la rivalité. L’arrivée d’une telle Carte dans leur jeu leur donne des ailes:  ayant enfin un rival, ils peuvent donner le meilleur d’eux-mêmes, car ils ont besoin de cette comparaison perpétuelle avec autrui pour mobiliser leur énergie.

5ofwandsQuoi qu’il en soit de sa nature collaborative ou compétitive, le 5 de Bâton doit être accueilli du mieux qu’on peut. Il ouvre sur une période où la relation avec autrui, et particulièrement dans le domaine professionnel ou politique, va ressembler à un ring. Certains de vos collègues resteront fair-play et la compétition se fera dans l’honneur. C’est souvent le cas dans le domaine sportif. Mais il faut vous attendre à voir aussi des coups bas, des mensonges, des manipulations. Tous les coups sont permis à ceux chez qui l’esprit de compétition domine sur l’esprit de collaboration. Tout dépend bien sûr des Cartes qui accompagnent ce 5 de Bâton.

Cette Carte renvoie aussi à l’espace public et politique, où les avis divergent nécessairement. Il incarne l’esprit de parti, quand les idées se confrontent, quand il s’agit de se battre pour faire valoir une vision du monde et un projet collectif. C’est son aspect le plus positif : le fait qu’il est impossible de vivre en démocratie sans avoir cet espace public, comme lieu d’échanges, où chacun apprend à prendre la parole pour défendre son point de vue et à accueillir celui d’autrui, pour en chercher les faiblesses, mais aussi éventuellement pour faire évoluer sa propre vision des choses. Nécessairement chacun est donc confronté à des opinions très divergente et doit apprendre à dialoguer avec ceux qui sont très loin de sa propre visiond es choses. 

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 5 de bâton parle de conflits familiaux, de rivalité fraternelle, de jalousie, de compétition entre les enfants de la famille. Il désigne aussi les conflits parentaux dans la façon d’éduquer les enfants.

Du point de vue de la santé, il parle de tempérament colérique, emporté, passionnel.

En lien avec le second Niveau du Tarot, cette Carte renvoie à un espace sociétal, professionnel et politique conflictuel. Il renvoie à la concurrence, à la compétition et à la rivalité, en terme industriel, commercial et sportif. De ce fait, il incarne les concours plus que les examens, et les compétitions sportives. 

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, le 5 de Bâton présente deux cas opposés : soit la personnalité excessivement compétitive, et à cette fin capable de n’importe quel coup, même bas, pour aller à ses fins, soit, au contraire, à la personne qui ne peut supporter la rivalité et la concurrence et qui est conduire à vivre une période en total désaccord avec sa nature profonde qui a besoin d’harmonie et de vivre dans un monde collaboratif.

La grande vertu issue de ce défi est celle du fair-play : l’esprit de compétition et de rivalité qui se traduit dans un comportement honorable. Ne pas dépasser certaines limites. Savoir s’incliner devant le vainqueur, ne pas se sentir anéanti par l’échec ou la réussite d’autrui. Dépasser l’envie et la rage qui l’accompagne pour faire surgir en soi l’admiration et la stimulation d’un exemple remarquable.

Jeux olympiquesLes jeux olympiques sont l’image même de cet esprit de concurrence dans le fair-play qui est la grande vertu issue de l’épreuve que représente le 5 de Bâton.

En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 5 de Bâton s’incarne particulièrement bien dans la rivalité entre Caïn et Abel, une rivalité fraternelle qui conduit au meurtre fratricide mais qui se dépasse, dans l’histoire racontée par la Genèse de génération en génération, par la repentance des frères de Joseph et le pardon de ce dernier.

La Sourate 5 (verset 48) du Coran parle aussi de la nécessaire rivalité des religions : « Si Allah l’avait décidé, IL AURAIT FAIT DE VOUS UN PEUPLE UNI, mais il vous éprouve avec ce qu’il vous donne. RIVALISEZ AU MIEUX. VOUS REVIENDREZ ENSEMBLE VERS ALLAH. Il vous inspirera au mieux sur ce que vous êtes à réfuter. » Ce passage peu connu du Coran est à mes yeux le plus important de tous. Il ouvre sur la laïcité, sur l’espace commun où chacun respecte l’autre dans sa différence religieuse, cette différence étant du désir même du divin. Et il ouvre aussi sur la nécessité d’une critique des religions, car chacune commet des erreurs, des méfaits, des violences, et engendre de l’intolérance, du fanatisme. La diversité du religieux est nécessaire à l’unité de la Source, parce que sans la critique engendrée par l’autre religion et l’athéisme ou l’agnosticisme, chaque religion dévie de la Source unique.

Rainbow Website Banner HeaderDe ce fait, c’est l’arc en ciel qui représente le mieux la diversité des cultures et des religions, diversité qui est la beauté même du monde, une beauté voulue par la Source : la lumière divine. Si cette diversité implique l’existence d’antagonismes, et la nécessité des débats, du dialogues interreligieux et interculturels, l’esprit positif de la concurrence, le fair-play, et la reconnaissance de ce qu’apporte l’autre religion ou l’autre culture à sa propre évolution, est le seul moyen de remonter à la Source et à la lumière divine faite de toutes les couleurs existantes et qui, dans notre monde, n’est visible que diffracté en couleurs différentes. Alors, les débats, même un peu vifs, n’empêchent ni la reconnaissance d’une fraternité universelle, ni la collaboration et l’entraide. 

(merci au site « porte arc en ciel » pour cette superbe image). 



Le 4 de Denier

Le 4 de Denier

Confort matériel, sécurité financière, avarice

 Deniers 04

Le 4 de Denier a pour Atout-Maître, L’Empereur, l’Atout mâle, chef de tribu, protecteur et qui veille à la sécurité des siens en surveillant les frontières de son royaume. L’Empereur est un maître constructeur qui a bâti sa maison pierre à pierre. Les deniers représentent l’aspect matériel et financier de la vie humaine. C’est donc dans ce domaine matériel que se manifeste la sécurité que L’Empereur distille : confort matériel, réalisation patrimoniale, sécurité financière, bonne gestion des aspects financiers et matériels de la vie sont donc en jeu avec le 4 de Denier.

Quand cette Carte est tirée, elle est le plus souvent l’indication d’une résolution des problématiques financières, elle met fin aux galères du passé, elle permet de stabiliser une situation qui implique des questions d’argent, mais aussi de patrimoine, de logement, de santé. Très rassurante, particulièrement dans notre monde instable, elle indique que les conditions matérielles de la vie sont bonnes désormais et de manière durable.

4dedenier-RiderBien évidemment, une telle Carte n’échappe pas à une interprétation du 3e Niveau du Tarot, celui des épreuves et des grandes vertus qui en découlent. Elle aggrave alors les caractéristiques issues de L’Empereur ou bien les anéantit. Sont alors en jeu : obsession des acquis, des questions matérielles, avarice, égoïsme, individualisme ou à l’inverse, incapacité à organiser les conditions matérielles de sa vie et donc dilapidation des ressources matérielles, prodigalité inconsidérée.

C’est ce qu’a choisi d’illustrer le Rider : un homme richement vêtu, est assis devant une ville médiévale. C’est un petit roi dans son domaine. Ses pieds et sa tête sont placés sur ses Deniers, comme s’il n’avait que cela en tête. Même son cœur est rempli de cette obsession matérielle, puisqu’il porte un denier sur sa poitrine, les deux bras l’entourant avec intensité. C’est l’égoïste qui ainsi désigné, celui qui n’entend pas partager ses biens.

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 4 de Denier indique une bonne santé, par une bonne diététique de vie. Cette Carte parle d’un patrimoine familial issu du père. Il indique qu’une problématique financière familiale est en passe de se résoudre.

La maison est confortable. La vie familiale est assurée dans ses bases matérielles. Le cadre est clair et net.

Parfois, un côté routinier et un peu rigide des règles de vie. 

En lien avec le second Niveau du Tarot, cette Carte renvoie à de bons investissements, de bons placements, particulièrement dans l’immobilier, ou en lien avec la maçonnerie, la construction immobilière, les domaines financiers et banquiers.

Réussite professionnelle, avec un confort dû aux acquis passés.

Économie politique de bonne qualité. Personne raisonnable. Bonne gestion. 

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, le 4 de Denier renvoie à une problématique financière non résolue. Il parle soit d’une attitude avaricieuse, avec la recherche exclusive du profit dans la relation à autrui, et l’individualisme dans les affaires, soit, au contraire, d’une absence de conscience des nécessités vitales, d’une tendance à mépriser la question matérielle et financière qui conduit une instabilité des conditions matérielles de la vie.

économiesDans tous les cas, il s’agit d’une épreuve qui met en jeu la question des biens et de l’argent, ainsi que la construction de vie.

La vertu issue de cette épreuve, c’est le sens des priorités : impossible de vivre bien sans avoir stabilisé sa situation matérielle. Économie, bonne organisation de sa vie sont donc les qualités issues de ces épreuves.

En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 4 de Denier rappelle l’importance de la terre et des questions matérielles. Il ne faut pas mettre la charrue avec les bœufs, et vouloir en effet obtenir une forme de spiritualisation de sa relation au monde par une négation des problématiques matérielles et même financières de la vie. Mais celles-ci doivent rester relatives. Leur résolution ne peut être, cependant et en elle-même, suffisante pour conduire à la pleine réalisation de son humanité, elle peut même conduire à l’opposé. D’où la parole de Jésus : « il est plus facile à un chameau de passer par un trou d’aiguille qu’à un riche d’entrer dans le royaume des Cieux » (Mt19, 24). Car les efforts faits pour stabiliser sa situation financière tendent à devenir obsessionnels et à faire oublier que la vie matérielle et économique n’est pas une fin en soi. Elle doit viser à libérer l’esprit pour qu’il puisse se consacrer à l’essentiel, la vie spirituelle qui n’est pas une négation des besoins de la terre, mais leur mise au service d’une relation fraternelle avec autrui. 



Le 3 de Coupe

Le 3 de Coupe

 Célébration, Sororité

3 de Coupe

En tant que Nombre 3, cette Carte est sous l’égide de L’Impératrice, l’Atout-maître qui représente la féminité, la créativité et la procréativité. L’Atout-maître secondaire de ce Nombre, c’est La Lune, le féminin sacré, la Mère divine en tant que Puissance de la nature sauvage. Le 3 de Coupe relie donc la femme à la Mère divine exprimant aussi, par sa Couleur : la Coupe, une aptitude à recueillir les émanations du Ciel. Comme tous les 3 dans le Tarot, le 3 de Coupe parle enfin d’une communauté de femmes.

3ofcupsC’est une fête religieuse que représente le Rider, quand trois prêtresses dansent leur amour de la Déesse. Aussi bien cette Carte indique à la fois le bonheur dans la maison des femmes, une entente remarquable, une entraide à tous les niveaux, et un moment de détente, de joie, de partage. Elle oriente vers le féminin sacré et ses expressions les plus joyeuses.

La fête de Beltaine est particulièrement en lien avec cette Carte qui indique le renouveau de la lumière, le retour des beaux jours, la guérison, la joie de vivre, le bonheur communautaire, la naissance d’un enfant, d’un projet.

Bien évidemment, cette Carte très positive peut être lue sous l’égide du troisième Niveau du Tarot, niveau des épreuves et des grandes vertus qui en ressortent. Elle parle alors d’entente féminine maléfique, de sorcellerie et de magie noire.

En tant que lié au premier Niveau du Tarot, le 3 de Coupe parle de la communauté des femmes dans la famille : sœurs et mère. Il indique une excellente entente entre ces femmes. Le terme de sororité est particulièrement en jeu dans ce Nombre qui marque aussi l’amitié féminine. 

En tant que lié au second Niveau du Tarot, cette Carte parle d’un travail collégial d’excellente qualité, particulièrement entre femmes. Elle parle de contrats, de la naissance d’un projet, de la conjugaison d’efforts qui vont vers le succès et particulièrement dans le domaine de l’écriture, des arts et du service à l’autre (soins thérapeutiques, activités sociales, etc.). Elle indique un moment de festivité lié à cet excellent commencement.

Dans l’ordre religieux, ce Nombre parle des couvents et des moniales, mais aussi de toutes les cérémonies religieuses, et par exemple, de messe, de mariage et de baptême. 

En tant que lié au troisième Niveau du Tarot, le 3 de Coupe renvoie aux activités les sombres du féminin sacré : la magie noire peut ainsi être en jeu, ou tout simplement l’entente conjuguée de collègues, d’amies, de membres surtout féminins d’une communauté dans le dénigrement, l’envie, le mauvais esprit.

danseuses celtesA l’inverse de ses significations les plus heureuses, le 3 de Coupe peut indiquer une absence totale d’entente féminine ou encore une absence de sacralité, un matérialisme effréné.

En tant que lié au quatrième Niveau du Tarot, ce Nombre parle du féminin sacré, des grandes prêtresses de l’Antiquité, particulièrement liée à l’activité de divination. Elle renvoie aux dons les plus élevés dans l’ordre de la précognition et rappelle que ce don est celui de la Mère divine à ses prêtresses. La Pythie est ainsi l’une des plus célèbres prêtresses devineresses, celle que représente bien le 3 de Coupe.

 

(merci au site « vivre en Irlande », pour ses danseuses celtes).



Le 2 d’Épée

Le 2 d’Épée

Méfiance, Prudence !

 Le 2 d'Épée

La caractéristique des Nombres 2 du Tarot, c’est la germination. Ils sont en effet sous l’égide de leur maître-Atout La Papesse qui représente ce qui se prépare dans le secret de son alcôve, la gestation, et ce qui couve. Avec le 2 d’Épée, cette gestation porte sur le domaine proprement à cette Couleur d’Épée qui n’est pas facile a priori puisque, en résonnance avec le troisième Niveau du Tarot, les Épées représentent les épreuves de la vie et les vertus qui en découlent quand ces épreuves sont réussies.

2 d'Épée-RiderLe 2 d’Épée a pour maître-Atout secondaire Le Pendu : celui qui subit une oppression, une limitation drastique de tous ses moyens d’agir et d’expression dans une extériorité hostile. Le Pendu a les mains liés dans le dos. C’est l’Atout du handicap et du sacrifice. Le 2 d’Épée signifie donc que quelque chose d’éprouvant et d’hostile couve, sans que l’on ait les moyens de savoir exactement de quoi il est question. Elle traduit une forme d’impuissance dans le fait de saisir ce qui est en train de se former dans son dos.

C’est précisément ce que le Rider a représenté avec cette femme placée dos à la mer, dos à la mer d’émotions qui se trame derrière elle et aveuglée par un bandeau placé sur ses yeux et dans la nuit (on voit la lune). Cette femme intuitive et méfiante se tient sur ses gardes. Elle n’est pas désarmée, mais aveuglée. Elle sent que quelque chose ne va pas, sans savoir quoi. Elle s’attend à une attaque et pare à celle-ci en croisant les fers devant elle. Elle est dans l’expectative, prête à se battre s’il le faut. Quelque chose couve, et la femme du Rider ne sait pas quoi, mais elle le sent.

Voilà pourquoi, cette Carte du 2 d’Épée est la carte de la méfiance. Elle incite à la plus grande prudence, tout en indiquant qu’à l’heure actuelle des informations manquent pour pouvoir agir de manière correcte. Elle met aussi en garde : des ennemis, des actes hostiles sont encore cachés et vont faire feu de tout bois. Il s’agit d’éviter de leur donner des informations, ou de leur donner prise par des propos inconsidérés. « PRUDENCE ! » Tel est le principal conseil de cette Carte.

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 2 d’Épée parle d’une jeune personne douée d’intelligence et intuitive qui sent les choses sans savoir pourquoi ni comment elle sait ceci ou cela.

En ce qui concerne les relations familiales, elles ne sont pas détendues. Chacun est sur sa réserve, chacun en effet a peur d’être critiqué. Personne ne fait confiance à personne. Les relations sont en apparence cordiales, en réalité très tendues. Chacun reste sur la défensive, personne ne peut se permettre d’être spontané. 

En lien avec le second Niveau du Tarot, le 2 d’Épée incite à la prudence dans les contrats, les relations entre collègues. Vous ne possédez pas toutes les informations dont vous avez besoin. Des rumeurs se font derrière votre dos. Soyez sur vos gardes !

Pietro Perugino, Archangel Saint-MichelEn lien avec le troisième Niveau du Tarot, cette Carte peut désigner l’existence d’ennemis cachés, de malversations qui se font par derrière. Elle est une mise en garde radicale sur le type de relation qui est en jeu et cela d’autant plus que vous avancez dans le noir. « Appuyez-vous sur vos intuitions ! » Tel est le conseil de cette Carte dans  cette position. 

Mais, à l’inverse, elle peut aussi dénoncer un rapport paranoïa que au monde. On vous demande de baisser la garde, et de fluidifier vos relations par plus de confiance. La vertu qu’il faut alors cultiver, c’est la confiance. 

En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 2 d’Épée est particulièrement en résonance avec l’archange Saint-Michel qui protège ceux qui l’aiment du mal, des ennemis cachés, des manœuvres perverses du malin.

Quand le 2 d’Épée ressort, il est bon de faire appel à la clairvoyance que l’archange peut apporter à ceux qui l’invoquent en aide, ainsi qu’à sa protection. 



L’As de Bâton

L’As de Bâton

La chevalerie

Le grand chef d’Etat

Puissance et réalisation du désir et de la pulsion créatrice

As de bâton 

En tant qu’As de Bâton, ce tout premier Nombre lié au deuxième Niveau du Tarot est, comme tout As, sous l’égide du Bateleur et du Monde, mais en tant que Carte première de Bâton, il incarne la puissance de L’Amoureux et de la Roue de Fortune. 

ace_wandsDu Bateleur, il manifeste une grande potentialité, et de La Force, il tire une signification de réalisation individuelle parfaite, dans le domaine qui est le sien, celui des Bâtons. C’est en ce sens qu’il représente la puissance et la force des Bâtons : il incarne à la fois le potentiel et la réalisation de l’espace d’affirmation sociétale et politique dédiée à la défense communautaire. L’As de Bâton s’incarne dans le champion, dans le chevalier et, au sein des démocraties, dans le citoyen impliqué politiquement et à l’idéal élevé : il est celui qui prend sa place au sein d’une vie communautaire et qui en supporte la charge. Il en accomplit les devoirs et en retire les honneurs.Pour faire simple, quand les Bâtons sont en jeu, on a souvent une référence au monde du travail, à la vie économique et sociale, et à l’autorité policière et politique. Les Bâtons représentent tous ceux qui assument la charge de la vie en société : les directeurs, les autorités politiques, les policiers, les membres de l’armée, mais aussi ceux qui ont charge de permettre la communication (en France la poste), etc.

Cette Couleur des Bâtons renvoie, en effet, à la totalité de ce qui soutient la vie communautaire, et dès lors l’implication professionnelle, les échanges et la vie économique, l’organisation et la direction de la communauté et dès lors la vie politique. 

AsofwandsgoldenL’Amoureux lie l’As de Bâton à l’éros primordial qui est en jeu dans le Tarot, rappelant que l’élément Feu accompagne la Couleur de Bâton. L’As de Bâton parle donc d’une grande énergie physique, d’une puissance pulsionnelle qui accompagne une personnalité passionnée par ce qu’elle fait, qui possède une dynamique, une fougue et un charisme certains, mais aussi une grande générosité, un sens aigu de la justice, une tendance à se proposer comme le chevalier des causes perdues, mû qu’il est par son idéalisme.

Très actif, ce Nombre est cependant tourné vers la gauche. Parce que l’un de ses deux Atouts-Maîtres secondaires, la Roue de Fortune incarne le temps cyclique, le temps répétitif, le temps de l’éternel recommencement, cet As ne vise pas tant une transformation du réel et la créativité d’un Nouveau Monde, plus juste, ce qui sera le fait de l’As d’Épée, que la conservation et la préservation du monde tel qu’il est.  L’As de Bâton est le grand défenseur de la Cité des hommes, de ceux qui en permettent la pérénité. Il renvoie donc aux personnalités de tout premier plan dans le domaine militaire ou politique notamment, avec de fortes tendances conservatrices (Dans la politique française, il est de droite). 

En tant que lié au premier Niveau du Tarot, l’As de Bâton renvoie à une santé de fer, à un physique musculeux, à un corps de sportif.

Il représente une intense et mâle énergie sexuelle. N’oublions pas que les Bâtons représentent les phallus du Tarot.

Le tempérament est bouillant, passionné, l’attitude générale franche, directe, passionnée. 

De_Gaulle-OWIL’As de Bâton parle d’une famille qui est très impliquée dans la vie sociétale, aux membres sportifs, possédant des personnalités charismatiques, aimant les jeux de rivalité, la compétition, etc.

Sur le plan de la santé, il indique la guérison parfaite, le retour à une bonne circulation des énergies. Le cœur en particulier est tonique.

En tant que lié au second Niveau du Tarot, l’As de Bâton indique une réussite parfaite dans tous les domaines sociétaux, politiques et sportifs. Avec cette Carte, on est assuré d’avoir gagné toute guerre économique ou même militaire, et à moindre niveau, tout jeu de rivalité, toute compétition.

Indique un très haut niveau de conscience de ses devoirs en ce qui concerne la vie en société.

Volontiers, il renvoie aux jeux Olympiques.

En tant que lié au troisième Niveau du Tarot, l’As de Bâton exagère le côté compétitif et orgueilleux des Bâtons, mais aussi leur côté brutal, agressif, violent. La vérité alors peut être dite sans précaution, ou nous tomber dessus sans qu’on s’y attende, sans qu’on puisse l’assimiler. 

Indique que la vie sociétale dévore tout le reste. Tend à surinvestir l’image qui est la sienne en société. Le paraître écrase l’être. 

Il invite à mieux diriger son énergie, à ne pas oublier que réussir dans la vie, ce n’est pas nécessairement réussir sa vie.

En défaut, il marque un radical manque d’énergie, une forme d’impuissance sexuelle, un cœur défaillant, un problème circulatoire ou musculaire.

Galaad, E. Burne-JonesEn tant que lié au quatrième Niveau du Tarot, l’As de Bâton est par excellence la Carte du personnage à la force légendaire. Samson et Hercule sont ainsi les héros classiques qui incarnent l’As de Bâton.

Mais c’est encore davantage le Nombre du chevalier dans sa quête du Graal et dans sa défense de la veuve et de l’orphelin. La légende arthurienne est en jeu dans ce Nombre et les valeurs qui y sont véhiculées : quand la force se met entièrement au service de la justice et de la défense des faibles. C’est le personnage de Galahad qui incarne le mieux les valeurs éternelles de l’As de Bâton. 



le 10 de Bâton

Le 10 de Bâton

Retraite ou surcharge

10 de bâton

Les maîtres-mots des Nombres dix, c’est : l’achèvement, le couronnement, la fin d’un cycle. Il faut dire qu’il n’y a plus de chiffre à venir ; avec les dix, tout est dit. On a donc une impression de fin de parcours. En ce qui concerne le 10 de Bâton, cette fin de parcours porte sur le domaine des responsabilités sociétales. Les Bâtons sont les Nombres les plus impliqués dans la vie sociétale, les plus à même de prendre des responsabilités. Le 10 de Bâton indique que quelque chose dans l’ordre de la vie sociétale est désormais en fin de cycle. C’est la fin d’un investissement important et c’est pourquoi la première signification de cette Carte peut tout à fait être l’entrée dans la retraite, cette période de la vie où l’on cesse la première des activités sociétales : l’exercice du métier. Mais cette Carte a pris une autre signification, sous l’influence du Rider.

wands10L’iconographie proposée par Pamela Colman Smith, la dessinatrice du Rider, tout comme la surcharge de la représentation classique du Tarot de Marseille renvoient à tout autre chose qu’à l’entrée dans l’âge de la retraite. Le Rider montre un homme en train de porter tellement de bâtons, qu’il ne voit plus rien devant lui, qu’il marque en aveugle et qu’il a le dos courbé, la marche lourde. Tirer un 10 de bâton en dehors de la fin d’un gros et long travail ou d’une mise à la retraite, indique toujours que le vase des tâches à accomplir est prêt à déborder. Ce qui s’achève alors, c’est la possibilité d’en ajouter un peu plus. C’est la fin d’un surcroît possible de responsabilités qu’indique le 10 de Bâton, et si le message n’est pas entendu, ce sera le burn-out.

Le maître Atout du 10 de Bâton, c’est le Jugement et secondairement la Roue de Fortune. La Roue de Fortune renvoie toujours à la question des fondements d’une humanité véritable et a contrario du dépassement du poids de la société sur l’individu, du dépassement du conformisme. Le Jugement indique la fin dernière du cycle des Atouts et la nécessité de faire face à l’ultime justice divine, quand le vivant de l’humain seul peut continuer à exister. Or le 10 de Bâton met en scène, comme aucun autre Nombre ce poids de la société et du conformisme : jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour être reconnu, pour conserver votre position sociale, pour défendre votre image de bon travailleur, d’employé modèle, de chef d’entreprise exemplaire ? Au-delà de vos forces souvent. C’est cet au-delà que signale cette Carte qui demande à ce qu’on arrête de défendre à tout prix et surtout au prix de sa santé, cette implication de soi dans ce que Jung appelle « la persona », le masque et le rôle social endossés. Avec le 10 de Bâton, une transfiguration de la tâche est nécessaire sous peine d’un écrasement. 

En tant que représentant du premier Niveau du Tarot (la famille, les biens, le corps propre), le 10 de Bâton renvoie à de grosses difficultés pour pouvoir tout gérer. Ce sont les wonder women des temps modernes qui sont désignées là, les femmes qui doivent à la fois être des amantes au corps soigné, des mamans exemplaires et disponibles, des épouses dévouées, des femmes de ménage efficaces, des professionnelles hors paires, etc. Trop c’est trop. Ce Nombre placé dans une configuration familiale demande à ce qu’on lâche l’image de la femme ou de l’homme parfait et qu’on se recentre sur l’essentiel, car les forces ne permettront pas de tout mener de front. C’est en particulier les enfants qui risquent d’être délaissés, or le temps que les parents ont à leur disposition pour réussir leur éducation est compté.Mais-comment-font-les-femmes_visuel_ctnt


En tant que représentant du second Niveau du Tarot (vie sociétale),
le 10 de Bâton indique que la retraite arrive. À moins qu’il ne parle, là aussi, d’un excès de dévouement dans l’exercice de son métier. Il parle d’une période où l’on va être littéralement débordé par les tâches à faire. Il indique la nécessité de se faire aider en opposant à la direction un refus net et précis d’en faire plus. Ou bien il parle aux managers de l’obligation de déléguer et de faire confiance aux autres à ce sujet. Malheureusement ce Nombre peut tout à fait parler aussi d’une période difficile où l’on subit une oppression dans le cadre du travail sans qu’il soit possible d’y échapper (sous peine de perdre son travail).


En tant que représentant du troisième Niveau du Tarot (épreuves et grandes vertus
), en plus de toutes les épreuves déjà citées, ce Nombre renvoie au fait de s’identifier tellement à son métier que l’on n’a plus aucun loisir, plus aucun moyen de grandir intérieurement ce qui implique un peu de temps pour soi.

Le 10 de Bâton peut indiquer aussi, et a contrario, une absence complète d’investissement sociétal, un refus de responsabilité, une paresse légendaire, une immaturité déplorable.

Il indique donc la nécessité de cultiver le sens de ce qu’on doit à la société, mais sans se laisser submerger par lui. Il rappelle qu’une vie équilibrée se distribue entre vie familiale et affective, vie sociétale, vie intellectuelle et artistique et vie spirituelle.

Voler par ElisabethVEn tant que représentant du quatrième Niveau du Tarot (la rosée spirituelle), le 10 de Bâton rappelle qu’il est impossible d’être surchargé de travail si l’on se situe devant la Tâche comme devant un sacerdoce librement accepté. Voici ce que dit l’ange le 22 septembre 1944

« Le seul poids est la tâche,
tache librement acceptée. La Grâce élève au-dessus de l’eau. Autant de Grâce que de tâche acceptée, Tâche volontairement, librement acceptée. »

Ce qui semble être un débordement total de ses forces et une épreuve excessive est en réalité le signe que c’est encore le petit moi qui agit et non le Serviteur du divin qui accepte de n’être que l’intelligence créatrice et le bras du Seigneur. Hannah, celle qui offre sa voix à l’ange, explique alors : « Si tu sens un poids trop lourd, tu n’es pas sur ton chemin. Si ton fardeau te semble léger, tu es sur le chemin. Cela ne dépend que de toi. » Sentir que le fardeau est trop lourd signifie toujours un mauvais positionnement spirituel face à la Tâche.

 

 

 

Merci à ElisabethV de Pot-pourri Photo pour ce magnifique tableau photographique. 

 



Le 9 de Denier

Le 9 de Denier

Raffinement

9dedenier

 

Cette Carte croise l’influence du Maître-Atout Le Soleil (et secondairement de L’Hermite), et la Couleur de Denier. Ainsi, la bénédiction du Ciel, du Soleil et de l’amour divin vient se répandre dans la Terre des Deniers, dans la matière, ainsi que dans toutes les expressions corporelles de l’être humain. Cette Carte est d’emblée l’une des plus bénéfiques qui soient. Quel que soit le domaine interrogé, c’est une pluie de bienfaits qui est promise.

19soleilLe Soleil est l’Atout qui incarne l’amour divin infini qui s’adresse à tous, dans la plus parfaite égalité. Il répand sur les bons comme les méchants son rayonnement et fait pousser pour tous les fruits de la Terre. Aussi, quand il intervient dans le domaine matériel des Deniers, c’est pour répandre sur lui une bénédiction sans comparaison. Cependant, c’est en neuvième position que cette bénédiction intervient, après que l’apprenti dans la maîtrise de l’élément terre aura franchi bien des obstacles. Si vous tirez cette Carte, soyez assuré d’avoir mérité cette bénédiction par votre travail, par les expériences passées, par l’acquis des vertus que ce travail vous a permis. Une grande discipline a été nécessaire dans le passé, et celle-ci se révèle, désormais, payante. Vous pouvez profiter du monde plus que confortable, car c’est un monde raffiné qui est désormais le vôtre.

jardin de la villa Ephrussi de Rotschild Cap-FerratC’est le jardin qui incarne le mieux cette bénédiction du Ciel, le jardin étant un espace qui représente le mieux à la fois la vie intime et la conciliation entre la nature et l’humain. Dans son jardin, chacun peut voir son âme se refléter, dans cette conjonction entre le travail nécessaire pour faire pousser les plantes et la générosité de la nature, Terre-mère, et du soleil, sans lesquels aucun végétal ne peut croître.

pents09C’est ce qu’exprime le Rider, un homme se tient dans son jardin luxuriant où l’on voit des raisins mûrs en quantité qui ne demandent qu’à être récolté pour le vin nouveau. Cet homme vêtu très richement, placé devant son château au loin (son jardin est très grand) ressemble aux Seigneurs de la Renaissance, et tient dans sa main droite un faucon, symbole du Soleil, animal mâle, diurne, symbole ascensionnel sur tous les plans (physique, intellectuel et moral). C’est l’espérance en la lumière qu’il manifeste, et cette lumière rayonne tout autour de lui, dans le ciel, dans sa robe, elle aussi couverte de fleurs, et dans les deniers qui l’entourent. Ce Seigneur esthète et raffiné n’a nul besoin de se battre pour exister. Il vit dans son domaine, détendu, dans sa robe d’intérieur, et avec son animal préféré. C’est une période de loisirs raffinés pour lui.

Beaucoup de tarologues interprètent ce personnage comme une femme, ce qui est une erreur quoi qu’ai voulu faire Pamela Colman Smith, la dessinatrice du Rider, car les 9 sont sous la direction de la Verticale mâle du Tarot, la Verticale des IIII. Néanmoins, bien évidemment, cette Carte peut désigner quelques qualités essentielles d’une femme, mais ces qualités d’esthète et de maîtrise de soi sont des qualités masculines. Nous avons alors une femme avec un fort tempérament masculin, bien que très policé.

En lien avec le premier Niveau du Tarot (la matière, les biens, le corps), cet Atout indique une excellente santé, obtenue par une hygiène de vie parfaite, mesurée, entre diététique, activité physique et artistique.

Cette Carte parle aussi souvent d’un célibataire, ayant une vie d’esthète raffiné, vivant dans un cadre de vie merveilleux, et avec un goût inné pour l’art et la beauté.

Tout élément matériel désigné par cette Carte se révèle d’une grande beauté. S’il s’agit d’une maison ou d’un appartement, la vue sera très belle, les meubles souvent d’antiquité.

En lien avec le second Niveau du Tarot (la vie sociale), le 9 de Denier parle des métiers liés à l’esthétique (galerie d’art, styliste, coiffure, etc.). C’est une période de réussite et d’abondance. Ce Nombre parle aussi de loisirs merveilleux, d’une période de repli et de repos, mais active, tournés vers la consommation d’art, vers le jardinage, vers la restauration de meubles anciens. La vie sociale n’est pas forcément intense, mais très choisie.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot (les épreuves et grandes vertus), ce Nombre indique un dessèchement du cœur par un excès d’esprit critique, d’exigences esthétiques et culturelles. Il parle de luxe. Il indique un élitisme déplorable.

Ce Nombre demande qu’on s’ouvre davantage au partage et à l’indulgence envers autrui. Il ne faut pas oublier que le Soleil est le maître de ce Nombre et que l’une des dimensions les plus importantes de cette Carte, c’est l’altruisme et le partage, l’entraide. Le 9 de Denier a tendance à vivre pour lui-même et les plaisirs raffinés qui sont les siens. Il doit dépasser cet individualisme et apprendre à diffuser son amour merveilleux de la beauté.

Elle indique aussi que toute hygiène de vie doit rester mesurée. La maîtrise de soi ne doit pas conduire à un nouvel excès. La vertu cultivée par ce Nombre, c’est la juste mesure dans l’amour de la beauté et de la santé.

Le 9 de Denier, dans cette posture, met en garde contre l’excès de dépenses. Il peut indiquer un manque d’économie et un déséquilibre dans le rapport financier au monde. 

Fra_AngelicoEn lien avec le quatrième Niveau du Tarot (les émanations du Ciel), le 9 de Denier parle de l’art au service de l’émotion mystique et spirituelle. Il s’agit de l’art religieux le plus souvent, mais aussi de l’art non religieux quand il provoque une émotion intense et spirituelle.

Voici ce que rappelle l’ange de Gitta, le 17 décembre 1945

« Je parle de l’œuvre d’art.
 L’œuvre d’art n’est que matière.
 Une statue dans l’espace…
 Ce n’est pas la statue qui est création,
 Elle n’est que vase.
 Le vase est rempli et la Boisson crée,
 Si je pouvais vous parler de l’Art Nouveau !
SI je le pouvais !
 Les mots n’existent pas encore pour en parler… Ce qui était jusqu’à présent vase — sera Boisson. Ce qui était Boisson — sera Ivresse. Époque morte !


Les mains mercantiles serrent le vase vide.
 Ils encensent les artistes !
 Ils encensent ceux qui devraient encenser !
 Et la fumée s’abat et la parole est à Caïn.
 Tout se dessèche.
 Ils ont peur de la mort.
 Ils enferment l’oiseau dans la cage, l’oiseau bleu, Et il devient moineau gris.
 Collections de tableaux –
Dépôts de tableaux — entrepôts.
 Les enveloppes mortes sont conservées.
 Odeur de caveau. » (Dialogue avec l’ange)

 

 



Le 8 de Coupe

Le 8 de coupe

Sacrifice

8decoupe 

Le 8 de Coupe est une Carte au croisement de la Couleur de Coupe et du huit, dédié, dans les Nombres du Tarot, à marquer la fin d’un cycle et la naissance d’un autre, ce que la forme de ce chiffre en écriture arabe manifeste clairement (8).

Les 8 du Tarot sont en effet sous l’égide de La Lune et secondairement de La Justice :  La Lune indique qu’il est question du passage d’une maison à l’autre, d’une temporalité à une autre, d’une manière d’être, d’avoir et de faire à une autre, tandis que l’Atout VIII indique qu’une forme de justice est en cours, et que quelque chose va trancher désormais. Comme pour les 3 du Tarot, ce sont les forces féminines qui sont en jeu, mais au lieu que cela soit dans l’ordre de la création (procréation) et de la mort et la destruction, les 8 de Tarot parlent de la maturation d’une réalité intérieure et du passage à autre chose et donc d’une deuxième vie, autre que celle qui fut menée jusqu’alors.

La Couleur de Coupe renvoie, quant à elle, à l’aptitude humaine à recueillir les émanations du Ciel, et dès lors à être inspiré tant dans l’ordre artistique que mystique.

Plus qu’aucun autre 8, le 8 de Coupe est marqué par La Lune, et va incarner la plupart de ses caractéristiques dans le monde des hommes et des événements humains. Ainsi, le caractère obscur de La Lune, le fait qu’elle ne reçoive qu’une lumière indirecte, qu’elle règne sur les rêves, sur l’inconscient, sur les illusions ajoute à la notion de sortie de cycle une dimension à la fois onirique et sacrificielle : beaucoup d’amour a été donné, beaucoup de générosité fut en jeu jusqu’alors dans la relation à autrui, mais n’a pas suscité d’équivalent chez autrui.

Tout don, et particulièrement le don d’amour s’offre dans l’espoir d’un contre don d’amour et de générosité. Dans le cas contraire, le don s’arrête, parce que la réciprocité est toujours implicitement exigée dans la relation humaine, hormis dans les rares cas d’amour inconditionnels, celui de la mère fusionnelle par exemple.

L’amour s’élance toujours vers l’autre comme un pari généreux, et il appelle le contre-don d’amour. C’est la justice même que cette réciprocité d’amour et de générosité. Mais comme tout don, l’amour est gratuit, et librement offert, il peut donc ne pas se donner en retour de l’amour reçu.

Le 8 de Coupe marque donc la fin d’un cycle, celui d’un amour et d’une générosité sans limites qui a épuisé ses réserves, qui n’ayant pas été nourri de réciprocité s’assèche. Cette sortie de l’amour, cette fin de l’illusion que représentait l’espérance d’une réciprocité qu’incarne le 8 de Coupe installe aussi une sorte de justice de la vie : la sècheresse du cœur de l’autre a rendu impossible l’épanouissement d’un Jardin d’amour entre deux personnes, il est temps que le temps, la disponibilité, la bonté, la générosité de celui qui s’offrait ainsi dans son être à l’amour soit détournés de son objet et puisse s’élancer ailleurs.

Il y a donc une notion de deuil qui rappelle que La Lune, l’Atout-maître du 8 de Coupe, contient en elle la vérité de l’Atout XIII qu’elle domine dans la Verticale des III.

cups08Le 8 de Coupe du Rider marque ce temps de fin de cycle et le départ vers d’autres horizons par le départ d’un personnage tournant le dos aux Coupes qui étaient l’expression de cet attachement généreux et de ces dons presque illimités qui étaient les siens. Les coupes sont vides. Elles se sont répandues en toutes pertes dans un sol aride, desséché malgré la rivière (les émotions et sentiments) qui coulent là. La Lune dans le ciel marque l’évolution du temps : elle est aussi bien le croissant que la pleine lune. Elle rappelle qu’il est question-là d’une fin de cycle. Cette Carte marque un moment de souffrance, car sortir d’une illusion qui a duré, sortir d’un espoir de réciprocité porté par beaucoup d’élan et de patience, n’a pas été facile. Mais le plus dur est fait : la lucidité porte maintenant le départ hors de ce désert. L’individu est prêt à vivre tout autre chose et à faire fleurir cette générosité qui est la sienne et qu’on voit dans son vêtement rouge, et ses souliers, rouges, eux aussi.

En relation avec le premier Niveau du Tarot (la famille, le corps, les biens matériels), le 8 de Coupe parle de relation familiale fondée sur l’amour sacrificiel et sans limites. L’un des parents, souvent la mère (mais pas toujours voyez Le Père Goriot de Balzac) aime ses enfants avec passion, et aveuglement. Il est temps qu’un peu de plus de réciprocité soit exigé, car trop d’attentions, trop de maternage ne sont plus à l’heure du jour.

Parfois, c’est un enfant qui, n’étant pas aimé correctement, aime son parent maltraitant avec tant et tant d’efforts pour recevoir quelques miettes d’amour. Plus tard, cela donnera un adulte qui devra se faire aider par un professionnel sous peine de répéter indéfiniment la même histoire avec ses partenaires, et ses propres enfants.

En relation avec le second Niveau du Tarot (relation professionnelle), le 8 de Coupe parle de relations professionnelles déséquilibrées qui conduisent à une rupture de contrat, à un départ, à une mutation. C’est nécessaire, car aucune explication ou mise au point ne semble pouvoir rééquilibrer les choses. Et ce ne serait pas juste, car la relation est trop déséquilibrée. La justice, ici, s’incarne dans le fait de reprendre ses billes et d’aller voir ailleurs.

En relation avec le troisième Niveau du Tarot (les épreuves, les vertus), le 8 de Coupe parle clairement de relation unilatérale qui doit désormais se terminer. C’est le sacrifice dans le mauvais sens du terme qui est là en question, quand une personne se fait exploiter dans tous les sens du terme. Clairement nous avons affaire à une forme d’escroquerie.

La vertu qui ressort de cette Carte est clairement celle de l’endurance et d’une capacité à ne pas se laisser aller au désespoir. Énormément d’énergie a été dépensée pour tenter de faire vivre une relation qui n’en vaut pas la peine. Être capable de rebondir, de reprendre son énergie pour retrouver des forces vives d’espoir et de désir de vie, voilà ce que cette Carte annonce, dans ses plus belles expressions du 3e Niveau du Tarot.

Sacré-CoeurEn relation avec le quatrième Niveau du Tarot (la rosée spirituelle), il faut évoquer la notion de sacrifice spirituel, quand une personne offre, d’avance, la souffrance programmée du Ciel en rachat du péché des autres hommes. Ainsi, le jeûne est la forme la plus courante des sacrifices. Mais le sacrifice par excellence c’est l’amour christique qui rachète le péché du monde par une souffrance infinie.

Yvonne de beauvaisLes grands saints et les grandes saintes du monde catholique rencontrent cette notion de sacrifice accepté de façon à porter une partie du poids de Jésus et d’alléger sa peine. Ainsi, une sainte particulièrement aimée en France bien qu’encore non reconnue comme telle par l’Église de Rome, Yvonne Beauvais, raconte comment Jésus, qu’elle voyait et qui lui parlait durant ses extases, lui avait demandé d’être, comme lui « une victime sacrificielle », afin d’expier les péchés d’une France d’avant-guerre, et de limiter par là, durée et dureté de la guerre qui allait suivre. A bien des égards, Yvonne de Beauvais incarna la plus belle expression du 8 de Coupes.



le 7 d’Épée

 

Le 7 d’Épée

Ruse

7d'Epée

Le maître-mot des Nombres 7 du Tarot c’est le service. Il s’agit d’une individualité en charge des plus pénibles tâches au service de la communauté. Sous l’égide particulière de L’Étoile, l’Atout-maître des Nombres 7, et secondairement du Chariot, tous les 7 du Tarot renvoient au  courage, à l’oblation et au dévouement chevaleresque. Les 7 sont les Nombres marquent en effet à la fois la prise en charge héroïque d’une œuvre nécessaire à la communauté et un caractère sacrificiel dans cette prise en charge. En tant qu’appartenant à la Verticale des II, les Nombres 7 parlent aussi de dualité.

Le 7 d’Épée met donc en relation le Service propre aux 7, au niveau III des Épées (niveau des épreuves et des grandes vertus qui en découlent). Il renvoie à  la vie intellectuelle des Épées et leur élément : l’Air. Et il appartient à la Verticale de la dualité. Cette Carte parle donc d’un usage particulier de l’intelligence, en lien avec la dualité du masque, et même  la duplicité d’une intelligence au service de la communauté, et une intelligence des relations humaines, de la psychologie humaine : c’est à la ruse que le  d’Épée se réfère, ainsi qu’à la manipulation, dans cette aptitude humaine que possède le rusé d’anticiper les pensées et actions des autres pour transformer une situation désavantageuse en succès et réussite.

La ruse est une aptitude très particulière. C’est une aptitude intellectuelle mais à visée pragmatique seulement. Le 7 d’Épée n’est pas un intellectuel, c’est un intelligent stratégique. Le rusé porte un masque, tel est le sens que prend ici la dualité de cette Verticale des II à laquelle appartiennent Chariot et Étoile. On ne sait jamais ce que le rusé pense, mais lui sait exactement ce que les autres pensent et vont faire. Devant le rusé, toujours masqué, chacun se retrouve nu, dénudé par son regard aigu, par sa science intuitive de la conscience humaine. Le rusé ne dévoile jamais ce qu’il pense et ses intentions. Il n’est pas dans la transparence, car celle-ci est une vulnérabilité. Son but est voilé, afin de pouvoir rester maître du coup suivant, imprévisible aux autres. C’est un joueur d’échec. La ruse est une aptitude traditionnellement considérée comme démoniaque, et le Diable, celui qui divise, qui est double dans son étymologie, joue avec les intentions humaines, comme s’ils étaient ses marionnettes. Mais la ruse est aussi valorisée par la Grèce antique, qui la considère comme une déesse et dont le représentant principal est Ulysse. Elle est aimée dans la religion musulmane, bien que souvent pour de mauvaises raisons. Et il y a une ruse divine, fondée, non sur le mépris diabolique des hommes, mais sur la compassion. De ce fait, cette Carte est comme toutes les Cartes à double sens.

Répondant à une question concernant le premier Niveau du Tarot, celui du corps et des réalités matérielles de l’incarnation humaine, le 7 d’Épée exige que soient pris en charge désormais les besoins du corps, mais sans brutalité, avec une réforme progressive des mauvaises habitudes. Il parle d’un membre de la famille (enfant ou parent) qui semble effacé, replié, secret mais qui, en réalité, sait exactement ce qu’il veut, mais il ne l’obtient pas par une attitude franche et conflictuelle, mais par une grande diplomatie, voire de la manipulation.  

cheval-de-troie-02Répondant à une question concernant le second Niveau du Tarot, celui des investissements sociétaux, le 7 d’Épée indique que la réussite ne peut pas s’obtenir par les voies droites de la compétition officielle. La progression exige beaucoup de souplesse d’échine, de diplomatie et de ruse. Il s’agit d’être quelque peu manipulateur. Tel est un joueur d’échecs, il faut être bien conscient de ses forces et de ses faiblesses, mais aussi observer atouts et faiblesses du rival, afin d’agir en saisissant le bon moment, en appuyant où cela fait mal, et en se servant de la force brutale de l’autre, pour la faire basculer à son avantage. Sports de combat asiatiques. Joueurs de poker, etc.

Le héros le plus connu de la ruse humaine mise au service de sa communauté, c’est Ulysse, le personnage mythologique grec à l’intelligence affutée, aidé par Athéna, la déesse de la raison, et qui parvient à ses fins par le mensonge, en mettant un masque, en observant et en agissant, en sachant saisir le kaïros : le bon moment. C’est par la ruse et grâce à Ulysse que la guerre de Troie s’est achevée dans l’épisode célèbre du fameux cheval de bois rempli des soldats qui mit fin à un siège de plus de 10 ans.

7swordsTirer une telle carte demande qu’on fuie l’affrontement direct qui ne donnera rien de bon, mais qu’on agisse avec sagesse, prudence, et intelligence.

C’est l’interprétation que fait le RWS quand il met en image un homme qui dérobe cinq épées à ses ennemis, les emportant sur la pointe des pieds, un sourire de contentement sur les lèvres. Sans le grand effort qu’aurait exigé un affrontement frontal, il a su affaiblir ses adversaires.

Mais garde qu’il ne soit pris ! Car le rusé alors, affronterait non seulement la haine des ennemis, mais leur mépris, et souvent aussi le mépris des siens. La ruse n’est pas une qualité aimée par les hommes, car elle relève du contraire du fair-play, quand le faible au lieu de s’incliner, cherche encore à triompher. On verra en lui un tricheur. 

De ce fait, le rusé qui agit pour le bien de sa communauté assume un côté sacrificiel qui est bien dans la lignée des 7 du Tarot.

Le rusé doit en réalité être doublement rusé, et faire en sorte que sa ruse ne soit pas décodée comme telle.

Répondant à une question concernant le troisième Niveau du Tarot, celui des vices, des épreuves et des grandes vertus qui découlent des épreuves pourvu qu’elles soient vécues dans une certaine forme de conscience, le 7 d’Épée parle d’une personne manipulatrice au mauvais sens du terme : il s’agit du pervers narcissique qui n’éprouve aucune compassion et agit en instrumentalisant totalement l’autre.

Mensonges, manipulation, cabales, malhonnêteté, malversations en tout genre sont au rendez-vous quand cette Carte sort dans une mauvaise posture.

En face d’une telle opposition, les méthodes habituelles dans la gestion des conflits professionnels sont impossibles. Il faut se faire aider, et si l’on peut… fuir. Se mettre à l’abri, en refusant tout contact ou le moins possible.

On demande à celui qui tire une telle Carte en opposition de cultiver franchise, droiture, et honnêteté. 

À l’inverse aussi, cette carte en posture révélant un manque, un défaut, incite à cultiver moins de transparence, à apprendre à garder ses secrets, à prendre du recul face au jeu de la vie, pour mieux calculer ses avancées, et comme un joueur de poker de ne pas dévoiler toutes ses cartes, d’en garder en réserve, pour prévenir les mauvais coups. 

Répondant à une question concernant le quatrième Niveau du Tarot, celui de la rosée spirituelle et des grâces et sous l’égide de L’Étoile, le 7 d’Épée parle de la ruse divine.

le lion et le renard

La ruse fait partie des qualités royales et dès lors divine que doit posséder tout bon gouvernement qui devra, comme le dit Machiavel, avoir la noblesse et la force du lion, mais aussi l’intelligence rusée du renard pour conserver son pouvoir et surtout agir au mieux des intérêts de son peuple dans les relations internationales. Les armes du 7 d’Épée sont dès lors politiques : le jeu des alliances et la diplomatie.

C’est pourquoi Métis, la déesse grecque de la ruse (une océanide en réalité) vit éternellement dans le ventre du roi des Dieux : Zeus, l’aidant à distinguer le bien du mal. Elle est l’une des forces primordiales, à l’instar d’Éros, le dieu de l’amour.

Dans le même ordre d’idée, la kabbale a lié la ruse divine à un ange :Nemaiah, dit « le Stratège«  le divin joueur d’échec. 

La ruse est aussi la qualification du Serpent du Paradis qui est dit « le plus rusé des animaux des champs que Yahvé-Dieu avait fait ». Et longtemps, ce dernier a été assimilé au démon. Pourtant le Serpent, contrairement à ce qu’on croit quand on n’a pas lu sérieusement le texte de la Bible, dit la vérité. Sa parole n’est pas mensongère. C’est un personnage de sagesse, autre qualificatif de la ruse. Il conduit l’humanité vers l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il est proche d’Eve, l’éternel féminin. Sa ruse est en réalité la ruse divine, la ruse compassionnelle d’un divin qui emmène l’humanité du côté de l’éthique. 

Les musulmans ont un mot pour désigner cette ruse, la taqiya qu’ils ne comprennent malheureusement pas souvent. Car il ne s’agit pas, pour Dieu, de cultiver le mensonge face à une communauté non musulmane pour favoriser la communauté musulmane, car comment le Dieu unique, aimant tous se enfants de manière égalitaire, pourrait-il agir ainsi ? La taqiya parle simplement d’un agir tout en douceur du divin qui sait que l’être humain n’est pas toujours prêt à la révélation proprement dite. C’est donc une providence de la prudence et de la compassion qui est en question dans la ruse du divin.

MarieCette ruse divine a pris ainsi la forme du voile de la Vierge Marie, l’une des seules figures restantes de cette Mère divine préhistorique  aimée d’une humanité matricielle, et qui a dû se cacher, se voiler, se déguiser, oubliée, proscrite qu’elle fut dans les monothéismes mâles liés aux sociétés patriarcales instaurées dès l’Antiquité, et qui s’est avancée masquée, déguisée en humble et docile, humaine et modeste servante du divin, la mère de Jésus de Nazareth. Cette Mère divine cependant, Apparition après Apparition, dévoile de plus en plus sa vraie nature de Déesse féminine, Reine du Ciel et de la Terre, Dame de tous les peuples, Dame de la miséricorde. Elle est la Guide, la Protectrice et la Bienfaitrice divine d’une humanité en passe de soulever le voile de Marie et de comprendre l’importance du féminin sacré pour son propre équilibre.

Et ce que la Mère divine telle qu’elle s’est manifestée dans le monde chrétien porte dans ses bras maternels, c’est non seulement l’enfant Jésus, le premier frère d’une humanité réalisée dans sa nature de réplique du divin, mais l’humanité entière, encore enfantine, et qui ne saurait advenir à sa maturité sans le soutien de sa Mère divine, ni sans sacrifier au culte qui est Lui est dû.

Structure du Tarot en 4x5Enfin, le 7 d’Épée est aussi représentatif de la ruse mystique des inventeurs du Tarot : sous l’apparence d’un jeu inoffensif, c’est le Livre initiatique même qu’il ont transmis siècle après siècles, à la barbe d’une Église immature, et qu’ils ont secrètement livré à ceux qui, désirant avancer sur le chemin alchimique, apprenaient à le décrypter.

Ce jeu met en effet en scène, pour ceux qui ont pu aligner les quatre Niveaux du tarot, la voie longue qui est celle de l’humanité et qui suit les 22 Atouts, Niveaux après Niveaux, à quoi s’associent les cinq voies courtes des Initiés et Adeptes, et qui correspondent aux cinq Verticales des Atouts.

En ce sens, le 7 d’Épée représente le Tarot tout entier.



Le 6 de Bâton

 

Le 6 de Bâton

Triomphe

La chevalerie

L’héroïsme

6 de bâton

Le maître-mot des Nombres 6 du Tarot c’est la prise en charge du plus faible pour lui offrir, dans la dynamique de chaque Couleur, sa protection bienveillante. Inaugurant le Ciel des Nombres, les 6 sont en effet sous l’égide particulière de de La Maison Dieu et secondairement de L’Amoureux, deux Cartes représentant à la fois des scènes collectives et une forme d’éveil spirituel, la seconde sous l’influence d’Éros, le feu de Dieu, et la première en tant qu’illumination, explosion de conscience divine, là aussi par un feu divin qui traverse toute structure pour en faire une cathédrale de lumière, enracinant les pieds des êtres humains dans un Ciel duquel tombe en pluie toutes les grâces divines.

Le 6 de Bâton reçoit en réalité deux fois le feu d’éros, par ses Maîtres-Atout et par sa couleur: le Bâton, symbole en lui-même du feu et de l’éros. Ce double feu se traduit dans un grand charisme. Le 6 de Bâton représente les champions et championnes de chaque communauté, ceux qui viennent de la sauver d’un désastre et reçoivent tout l’amour d’un peuple aimant. En retour, les 6 de Bâton sont dévoués à cette communauté et prêt à risquer leur vie pour elle. Ce sont des héros et des héroïnes. Ils reçoivent les lauriers que leur courage et leur abnégation méritent. C’est le temps d’un triomphe remarquable que représente le 6 de Bâton.

Répondant à une question concernant le premier Niveau du Tarot, celui du corps et des réalités matérielles de l’incarnation humaine, le 6 de Bâton assure une réussite matérielle éclatante, une médiatisation, un moment de joie intense, lié à la reconnaissance que la communauté offre à celui qui mérite son admiration. Dans la famille, on se réjouit de cette réussite, on organise et participe à une fête en l’honneur de celui qui s’est ainsi distingué dans l’espace sociétal, faisant chanter le nom de sa famille. L’individualité est donc chargée de représenter cette famille, à l’extérieur, dans la société, et elle est suivie par toute sa famille qui en a fait son héros. Sur le plan de la santé, c’est une carte très heureuse : guérison parfaite. Sous l’égide de la Maison Dieu, et sur le plan financier, un accroissement soudain et spectaculaire de la fortune.

wands06Répondant à une question concernant le second Niveau du Tarot, celui des investissements sociétaux, le 6 de Bâton annonce la réussite à un examen ou à un concours. Sous l’égide de L’Amoureux, cette Carte indique que l’on est en train de changer de métier ou de communauté professionnelle, qu’on se réoriente de manière extrêmement favorable, où l’on sera bien mieux reconnu pour ses compétences. Un poste de responsabilité, et de représentativité est en question. De part son maître-Atout  La Maison-Dieu, cette Carte parle d’une fête joyeuse en l’honneur de sa réussite. C’est cette lisse en foule que représente le 6 de Bâton du Rider.

Répondant à une question concernant le troisième Niveau du Tarot, celui des vices, des épreuves et des grandes vertus qui découlent des épreuves pourvu qu’elles soient vécues dans une certaine forme de conscience, le 6 de Bâton parle de vantardise, de personnalité avide d’être remarquée, qui se croit destinée à devenir une star.

Le succès est injuste. À moins qu’il soit mal vécu, la personne qui tire cette Carte étant confrontée à une mise en lumière brutale par sa médiatisation, alors qu’elle n’est pas prête à ce type de succès.

Beaucoup de narcissisme souvent dans cette Carte, qui demande à ce qu’on pratique un véritable altruisme, et le sens du Service qui incombe à toute personne ayant un charisme.

Dans le pire des cas, cette Carte parle de la violence de personnes qui croient se faire les champions d’une cause juste et qui en sont l’opposé. On pense bien sûr aux djihadistes, mais dans le passé, il y a eu de nombreux exemples de cette confusion entre une juste cause qui exige un engagement armé et l’injustice et la brutalité qui se sert de la religion comme justificatrice (Bush par exemple et sa croisade en Irak).  

Répondant à une question concernant le quatrième Niveau du Tarot, celui de la rosée spirituelle et des grâces et sous l’égide de La Maison-Dieu, le 6 de Bâton parle des ordres de la chevalerie, du Samouraï, du Chevalier défendant la cause des orphelins, des femmes, des veuves, des pauvres. Il s’agit d’une personnalité puissante au service d’une cause véritablement juste. On peut y voir aussi l’armée du Ciel en lutte contre les armées démoniaques.ordre_teutonique1

Ainsi, pour prendre un exemple des Ordres chevaliers nés au Moyen-Age, à partir des Chevaliers de Malte, ou chevaliers hospitaliers, l’Ordre de Chevalerie Teutonique, né de pèlerins germaniques lors de la 3e croisade au XIIe siècle, et dont les membres se sont distingués durant la Seconde Guerre mondiale, en refusant de servir Hitler, en soignant les blessés de toutes les nations en guerre, en cachant les enfants juifs et les partisans communistes, puis en veillant à ce que les soldats allemands, à la fin de la guerre, aient droit à un procès.

Toujours en activité, cet Ordre se considère de nos jours comme au service du Christ-Roi, à la protection des faibles, des victimes, des pauvres, fidèle à sa devise « aider et guérir ensemble ».

 



Le 5 de Denier

Le 5 de Denier

Misère

5denier 

L’essence des cinq au sein des Nombres du Tarot, c’est le défi et sa spiritualisation. Leur maître-Atouts sont Le Pape et Le Diable, l’Atout V et l’Atout XV, et leur maître-Atouts secondaires : La Roue de Fortune et Le Jugement. Les premiers mettent en relation le profane et le sacré dans une relation inversée. Les seconds situent devant le verdict de la vie, car aussi bien la sphinge de La Roue de Fortune que l’ange du Jugement ont pour fonction la tâche du Juge de la vie.

Le cinq de Denier croise donc la Verticale du sacré et la question des défis avec la matérialisation concrète des énergies humaines.  Que peut-il arriver de plus difficile à vivre, en ce qui concerne la vie matérielle, sinon l’épreuve de la maladie et de la pauvreté ?

Cette Carte nous demande de faire face à une diminution drastique des conditions matérielles de la vie : la santé et la richesse nous sont, pour un temps, refusées.  Allons-nous nous effondrer psychiquement, et entrer dans une période dépressive, dans le désespoir ? Ce faisant, Le Diable, un des maîtres-Atouts des Nombres cinq, manifeste alors sa puissance : l’attachement à la réalité matérielle est telle qu’on ne peut vivre une déliance sans une grande souffrance. Ou bien saurons-nous conserver la foi, l’espérance, la joie de vivre, saurons-nous continuer à jouer notre rôle de parent, de membre de la société ? Dans ce dernier cas, l’épreuve est réussie, le jugement est clair et net : nous méritons d’être des adultes dignes de ce nom en ce qui concerne la relation à la matérialité.

Bien évidemment, celui qui tire le 5 de Denier ne sera que très rarement confronté au pire, au cancer, au sida, ou à la sclérose en plaques. Il n’est pas non plus appelé à devenir un SDF. Mais, incontestablement, il va vivre une période d’inconfort. Il y a un lien particulier entre le 5 de Denier et Le Mat, l’un et l’autre nous demandent de vivre le mieux possible, en tirant ressource de toutes nos qualités, face à une période de restrictions en tout genre.

five-of-pentaclesAyant pour maître-Atout principal Le Pape, le 5 de Denier est une Carte communautaire. Il indique que sa communauté passe par une période difficile sur un plan matériel.

Comme Le Pape, la vie et ses épreuves sont des maîtres spirituels qui nous invitent à passer une étape : quelque chose de l’ordre de l’enfantillage doit maintenant être maîtrisé en ce qui concerne les conditions matérielles de la vie.

Et parce que Le Pape est, par excellence, l’Atout de la conscience de la distinction du sacré et du profane, le 5 de Denier invite le consultant à s’orienter vers la prière, vers la verticalité d’une aide qui ne peut être matérielle, qui ne peut venir que du Ciel.

Le Rider met ainsi en scène l’épreuve et le défi du 5 de Denier : deux mendiants marchent l’un près de l’autre, en passant devant les vitraux d’une Église. Ils ne sont pas conscients que cette Église est illuminée, qu’elle peut les accueillir, et qu’ils trouveront là une aide inespérée, y compris sur le plan matériel. Car le pouvoir de la prière est grand, et jamais rien de ce qui représente un vrai besoin n’est refusé à celui qui en fait la demande sincère.

En lien avec le premier Niveau du Tarot, le 5 de Denier parle d’une période de difficulté matérielle et corporelle en tout genre : la santé est fragilisée, l’assise financière est ébranlée. La famille passe une période difficile : les relations sont tendues du fait de questions matérielles. Grosses difficultés passagères sur le plan matériel.

Même si on n’est pas seul dans cette épreuve, on a souvent en charge la responsabilité de rectifier le tir et d’installer une relation plus confortable au monde, et une aisance par une meilleure gestion des ressources et dépenses matérielles. D’où le sentiment de solitude. On ne reçoit pas d’aide, on ne partage pas le poids avec un autre aimé. On porte la charge la plus lourde. C’est ce qu’indique l’iconographie du Tarot de Marseille : un Denier est seul, au cœur d’un carré de Deniers qui l’enferment dans la question matérielle.

Parfois cette Carte indique la solitude dans la famille : on habite ensemble, mais on ne partage rien. On est alors dans une misère affective cachée et d’autant plus malheureuse.

En lien avec le second Niveau du Tarot, le 5 de Denier indique qu’aucune reconnaissance de son travail n’est à attendre dans les mois qui viennent. Au contraire, il semble que l’on régresse aux yeux du monde. On n’est pas à sa place. On se trouve sous la direction de personnes bien moins qualifiées, bien moins compétentes.

Possibilité de harcèlement dans le travail.

Cette Carte peut aussi indiquer qu’on trouve un travail en lien avec le social, les soins aux pauvres, aux malades, à l’hôpital, dans une maison de retraite.

En lien avec le troisième Niveau du Tarot, le 5 de Denier parle d’une période générale de sa vie où tout ce qui est concret, matériel, corporel est mis au défi de survivre dans le désert. Il faut mobiliser sa foi en la vie, sa résistance, son aptitude à la résilience. Et surtout, il faut apprendre à se tourner vers le Ciel pour obtenir de l’aide. Giotto_-_Legend_of_St_Francis_-_-15-_-_Sermon_to_the_Birds

Rien de ce qui est purement profane ne va réussir durant cette période. Pour sortir de l’impasse, il faut le sanctifier par la prière. C’est le dépouillement que cultive celui qui tire le 5 de Denier.

En lien avec le quatrième Niveau du Tarot, le 5 de Denier parle du vœu de pauvreté à l’intérieur des différentes religions.

Ainsi, dans la religion chrétienne, saint François a fondé un ordre monastique, celui des frères mineurs, appelé aussi ordre franciscain, qui fit de la pauvreté le moyen de transformer sa vie en chemin spirituel tout en invitant la population à faire preuve de bonté et de charité chrétienne.

sage-hindoueAinsi les moines bouddhistes ou hindous (les « sanyasins », au sens propre « les renonçants ») partent sur les routes sans rien d’autre que leur écuelle destinée à recueillir la nourriture que les habitants des villages traversés voudront bien leur donner, faisant en quelque sorte d’une pierre deux coups : eux-mêmes cultivent le détachement, la confiance en la bonté humaine, la foi en la providence, et ils font œuvre de pédagogie spirituelle, semblablement au Pape, le maître-Atout du 5 de Denier : dépendant totalement de la générosité des villageois qu’ils rencontrent, ils conduisent ces derniers à plus de compassion, à être capable de partager la nourriture familiale avec le pauvre moine qui frappe à leur porte.



Le 4 de Coupe

Le 4 de Coupe

Lassitude, Paternité oblative

 Coupe 04

L’essence des 4 du Tarot est la Réalisation. Leur Atout-maître majeur est L’Empereur. La symbolique de ce dernier est : le solide, le fermé, le matériel, le concret, le protégé. L’Atout-maître secondaire du 4 de Coupe est Le Soleil, l’Atout de l’illumination et de l’amour solaire du père.

Le 4 de Coupe croise la verticale des IIII, dédiée aux énergies mâles du Tarot, et la plus féminine, la plus imaginative et la plus libre des Couleurs, la Coupe. L’union est difficile à ce niveau des Nombres.

Par sa Couleur, le 4 de Coupe nous oriente vers le monde de l’inspiration, d’abord celui de l’amour, des sentiments puissants de l’éros, mais aussi vers l’art et la spiritualité. Les Coupes sont les Couleurs qui recueillent la rosée du Ciel pour la diffuser dans les autres Nombres.

Tarot-Rider-Waite-4-of-CupsComment ce qu’il y a de plus matérialiste, concret, enraciné dans le sol, enfermé dans sa solidité et ses frontières bien gardées peut-il s’allier à l’inspiration qui permet de recevoir la rosée du Ciel ? Deux tendances contradictoires semblent s’associer. Elles peuvent créer un conflit intérieur ou bien engendrer une harmonie supérieure.

Le 4 de Coupe lie donc vie affective, artistique et spirituelle aux expressions concrètes, affirmées, matérielles : soit l’aspiration affective, artistique et/ou spirituelle devient engagement, soit l’engagement et ses réalisations concrètes noient l’aspiration.  Le 4 de Coupe nous parle donc d’un amour, d’une inspiration, d’une aspiration qui s’engage et dès lors de mariage, de réalisation concrète, de manifestation matérielle. Mais il parle aussi d’un amour, d’une inspiration, d’une aspiration qui s’alourdissent et s’enlisent dans la réalité matérielle. Il parle enfin de la sortie des illusions après le temps de l’état amoureux. Le Soleil, l’Atout-maître secondaire du 4 de Coupes, conduit à une prise de conscience : l’autre n’est pas exactement ce que je croyais. Je suis confronté à la nécessité soit de l’aimer tel qu’il est, et donc de faire évoluer le coup de foudre initial en un véritable amour, soit d’accepter de me détacher et de me délier de cette personne.

Le Rider illustre le conflit entre les valeurs du quatre et celles de la Coupe par un jeune homme adossé au dos d’un arbre, dans la nature, et qui morose, regarde la coupe qu’on lui présente sans désirer la saisir. Refuse-t-il de s’engager, ce Peter Pan adulescent qui n’a pas compris que grandir c’est renoncer à certains possibles pour rendre son choix réel ? Ou bien au contraire s’agit-il d’un homme sans passion,  désabusé, ne croyant plus à l’amour et qui refuse les occasions de tomber amoureux, de s’enflammer pour telle ou telle cause et que la vie lui présente ?

Le Tarot enchanté d’Amy Zerner propose une autre interprétation : une femme solitaire médite sur une stèle de pierre. Elle-même semble une statue, et son vêtement de couleur de la pierre fait d’elle un être figé. Elle regrette ses engagements matrimoniaux passés, orientés essentiellement par la recherche du confort, elle a peu d’amour pour son époux qu’elle a épousé par intérêt. En elle, le cœur exige de se réveiller.

Ce que le 4 de Coupes indique toujours, c’est un temps d’essoufflement au regard de l’enthousiasme initial. On sort de la lune de miel pour entrer dans une vision bien plus réaliste de ce qu’on est en train de vivre. Il va falloir s’adapter et accepter de regarder la réalité en face : celle-ci n’a rien de romanesque ni de romantique. 

4ofcupenchanted

En relation avec le premier Niveau du Tarot (le corps, la famille, la maison, l’argent), le 4 de Coupe est un indicateur, pour une relation démarrant, d’une concrétisation et d’une officialisation. On sort de la romance pour entrer dans le mariage.

Pour une relation ancienne, le 4 de Coupe parle de la famille et de ses pesanteurs. Le quotidien peut s’avérer trop lourd pour celle ou celui qui éprouve le besoin d’un second souffle.

Il est peut-être temps pour les parents de retrouver la romance qui était au commencement de la relation, et cette Carte conseille fortement de se faire des présents, d’exprimer sa tendresse, d’inviter son conjoint au restaurant ainsi que de renouveler sa flamme sous peine qu’une lassitude trop importante mette en danger le couple.

Au regard des enfants, parents strictes, père sévère, hyperprotecteur, sentiment d’étouffement à l’adolescence.

Sur le plan physique, une grosse fatigue. Il faut renouveler l’énergie, la faire circuler.

En relation avec le second Niveau du Tarot (la vie économique, sociale et politique), le 4 de Coupe invite toute créativité artistique à prendre une forme concrète. Il s’agit que ni le matériel ni l’inspiration ne soient exclusifs : l’art doit trouver un marché, et le marché ne doit pas néanmoins écraser l’inspiration artistique authentique. Il oriente aussi vers la marchandisation de ce qui ne peut, en principe, être vendu : le sexe (prostitution), le corps humain (vente d’organes), les sentiments etc.

Cette Carte est aussi tirée, quand il s’agit d’une période de stabilité professionnelle. Pas d’évolution proche, pas de régression non plus. Tout reste en place. La seule chose que conseille alors la Carte, c’est de consolider les acquis et de soigner la relation professionnelle de façon à la rendre plus harmonieuse.

Sur le plan artistique, le 4 de Coupe peut parler d’une panne d’inspiration.

Rencontre possible dans le milieu du travail.

En relation avec le troisième Niveau du Tarot (les épreuves de la vie et les grandes vertus), le 4 de Coupe confronte à l’excès de matérialisme, là où il a peu sa place (vie sexuelle, affective, familiale). Il met en garde sur l’assèchement du relationnel et de l’affectif par un excès de matérialisme. Il dénonce la vénalité. Il indique une période de blocage affectif.

Par ailleurs, cette carte renvoie nettement au patriarcat historique, à l’enfermement des femmes (gynécée, voile intégral), à leur encadrement et leur soumission par les hommes, ceux-ci ayant cherché à s’approprier leur pouvoir reproductif et à s’assurer de leur descendance.

En n’oubliant pas que le 4 de Coupe a intégré la leçon du 4 d’Épée, et dès lors l’influence de Tempérance, la grande vertu issue de cet Atout réside dans l’équilibre entre matérialité et inspiration, entre exigence de la terre et vie affective, entre le besoin d’être concret et le besoin d’être inspiré par le ciel, entre le besoin de liberté et l’engagement, entre autonomie et encadrement, entre l’ouverture à autrui et la protection par des frontières et des limites. Cet équilibre parfait est représenté par la présentation en deux par deux de la Carte du Tarot de Marseille : deux coupes au sol, deux au ciel, deux coupes à gauche, deux à droite.

JosephEn relation avec le quatrième Niveau du Tarot (la rosée spirituelle), le 4 de Coupe parle de Marthe, la femme qui, dans L’Évangile de Luc, prend en charge la vie quotidienne dans la maison, faisant de ce travail routinier un service spirituel, transformant la matière de son service en rosée spirituelle recueillie dans la Coupe de sa foi. 

Paradoxalement il renvoie aussi à la prostituée sacrée qui a sa place dans bien des religions. Dans l’Église chrétienne, c’est Marie-Madeleine qui est vénérée en tant que femme initialement vouée à la vénalité et qui, par l’exemple du Christ, découvre l’amour le plus généreux dans sa gratuité la plus pure : l’amour spirituel du prochain. 

Mais en tant Carte masculine, le 4 de Coupe renvoie surtout à Joseph, l’époux protecteur qui renonce momentanément à orienter sur lui l’amour de l’épouse, acceptant qu’elle se détourne de lui afin qu’elle puisse vivre la duade de tendresse qu’elle forme avec l’Enfant, dans les premiers mois après l’accouchement. Le 4 de Coupe est alors la Carte de l’époux qui s’efface et qui naît à lui-même en tant que Père, protégeant de son amour ceux qui sont sous sa protection sans rien exiger pour lui-même, acceptant aussi de n’être que le deuxième cercle d’amour autour de l’enfant. En cela, Joseph est l’incarnation du père la plus pure et l’un des représentants les plus fidèles, au sein de la mythologie chrétienne, du Père céleste, représenté dans le Tarot par Le Soleil, l’Atout-maître secondaire du 4 de Coupe.

Bien évidemment, il s’agit du père symbolique et non du père biologique. C’est un rôle que peut jouer la mère biologique quand elle s’efface pour laisser son époux en relation duelle avec l’enfant, protégeant à son tour, d’un cercle d’amour secondaire, le couple de tendresse qu’il forme avec l’enfant nouveau-né.



Le 3 d’Epée

Le 3 d’Épée

Cœur brisé

 epee-3

 

Le 3 d’Épée, se situe au croisement de la Verticale des III dédiée à la Vie (et à son complémentaire la mort) ainsi qu’à l’éternel féminin, et du 3e Niveau du Tarot, celui qui concerne les grandes épreuves de la vie humaine et les grandes vertus qui en peuvent découler.

En tant qu’appartenant à la Verticale des III, le 3 d’Épée, comme pour tous les 3 des trois autres Couleurs a pour Atout-maître principal L’Impératrice : la femme, la procréatrice et la créatrice. L’essence des 3 du Tarot est la CONCEPTION.

Le maître-Atout secondaire du 3 d’Épée, lié au Niveau et à la Couleur qui sont les siens, se trouve être l’Atout XIII (appelée aussi Arcane sans nom ou La Mort) qui à l’intérieur de la Verticale des III renvoie à la mortalité des phénomènes vitaux, une mortalité qui fait partie du processus vital lui-même.

Et ce qui est vrai de la Nature, cette grande Mère des hommes, est vrai pour chacun d’entre nous. Par l’expérience difficile de la perte d’un espoir, d’une relation agréable, d’un projet, d’un élan d’amour, et par l’humus de conscience et de spiritualité qui en découle, l’individualité devient capable de mieux choisir ses proches, ses amours, la vie qu’elle veut vivre et comment elle veut la vivre. C’est le détachement qui est la qualité majeure cultivée par cet Atout XIII qui donne au 3 d’Épée sa tonalité particulière dans le monde des événements de la vie quotidienne.

Il n’est dès lors pas difficile de comprendre de quoi nous parle le 3 d’Épée : quelque chose d’apparemment très aimable, lié à la créativité, à la procréativité, ainsi qu’au féminin, et qui semblait pouvoir s’épanouir, est coupé net en pleine croissance, arraché à la vie, semblablement aux rameaux de l’iconographie du Tarot de Marseille sur lesquels une épée est placée, rendant tout impossible de les replanter pour entreprendre une nouvelle pousse. 

Dans le pire des cas, le 3 d’Épée parle d’avortement ou de fausse couche, mais sont aussi concernées les relations naissantes entre femmes, les amitiés féminines, ou encore un amour naissant. Dans tous les cas, un espoir de bonheur est ainsi arraché de son cœur.

Les Épées étant en relation harmonique avec l’élément Air : la vie intellectuelle et mentale, le 3 d’Épée peut très bien indiquer la mort brutale d’un projet d’écriture, d’une œuvre littéraire commencée.

En relation avec le premier Niveau du Tarot (le corps, la famille, la vie matérielle), le 3 d’Épée parle de maladies de femmes, maladies gynécologiques en particulier, mais aussi maladies hormonales et nerveuses, de problèmes de grossesses, potentiellement de fausse couche.

Il est possible qu’une certaine forme de beauté corporelle soit momentanément perdue.

Il indique la division entre les femmes de la famille, la médisance, les crises d’hystérie. Beaucoup de tensions dans la maison.

swords03S’il concerne la vie amoureuse, il est un indicateur net de rupture, mais portant sur une relation naissante ou potentielle. C’est ce qu’indique clairement le Tarot Rider avec ce cœur rouge traversé de trois épées.

En relation avec le second Niveau du Tarot (investissement sociétal, économique et politique), le 3 d’Épée indique qu’il y a rupture dans un projet ou dans un contrat récent. Il y a comme un avortement dans l’élan social et politique. Un projet créatif, littéraire, intellectuel qui portait l’espérance s’effondre.

Des tensions fortes entre collègues, femmes surtout. Beaucoup d’histoires, de cancans, de médisances, de malveillances gratuites. Une forme de harcèlement est possible de la part d’une femme.

Une période de soucis est à prévoir. Le temps n’est pas au beau fixe. C’est ce que représente le fond nuageux et pluvieux du Tarot Rider.

Mais ce Nombre possède une signification radicalement positive : porteuse de la sagesse des Épées et de la créativité du 3, le 3 d’Épée indique une période d’intense créativité intellectuelle, particulièrement pour les femmes ou visant un public de femmes. C’est souvent une œuvre qui délivre, qui fait rupture avec une aliénation proprement féminine. C’est ainsi sous l’égide du 3 d’Épée qu’il faut lire Le Deuxième sexe de Simone de Beauvoir.

En relation avec le troisième Niveau du Tarot (épreuves de la vie et grandes vertus), le 3 d’Épée parle de la souffrance vécue par celui qui voit détruite son espérance amoureuse, sociétale, intellectuelle, familiale, amicale.

Il enjoint de conserver une forme de détachement, d’accepter l’inéluctable, de se pardonner à soi-même comme aux autres, et peut-être bien de simplement se ressourcer dans la culture de sa propre indépendance.

En relation avec le quatrième Niveau du Tarot (la rosée du Ciel), le 3 d’Épée rappelle que rien sur terre ne vient à nous simplement par la force humaine, que tout nous est donné pour nous être un jour repris, y compris ce qui porte le plus d’espérance.

La vision bouddhiste de la temporalité correspond bien à la rosée spirituelle que dispense le 3 d’Épée, même s’il s’agit là d’un univers culturel totalement inconnu des créateurs de la Renaissance : être ouvert à ce qui vient, laisser partir ce qui doit s’en aller, garder le regard centré sur le présent.Bouddha

Du point de vue de la pensée chrétienne, platonicienne et propre à la Renaissance qui a vu naître le Tarot, c’est l’acceptation des caprices de la fortune qui est là en jeu, considérant en elle une expression de la Providence divine, qui apparaît certes cruelle sur le moment, mais qui, sous peu, dévoilera sa sagesse.

Combien de projets abandonnés dans les pleurs se sont ensuite révélés bien moins fastes que ce qui a suivi ? Combien d’histoires d’amour qu’on croyait extraordinaires furent ainsi remplacées par d’autres relations bien plus profondes et vraies ? Le temps seul apportera le sens réel de cette épreuve qui ne sera jamais aussi malheureuse qu’on le croit sur le moment.  

 

 

 



Le 2 de Bâton

Le 2 de Bâton

Le débutant aux horizons ouverts

Le passionné, l’aventurier

L’arrogant jeune débutant

2debâton

L’As en tant que plus petit nombre n’est qu’un potentiel. C’est donc avec le 2 que l’incarnation concrète commence, dans les Nombres. Le 2 représente donc le plus petit Nombre dans l’ordre de la réalisation. Son essence est la GERMINATION.

Appartenant à la Verticale des II, les quatre 2 des Nombres sont toujours une indication de dualité, de mise en relation avec l’altérité. Le 2 de Bâton ne déroge pas à la règle. Sous l’égide de son maître-Atout, Le Chariot, c’est un jeune homme ou une jeune femme épris d’exotisme, de voyages, de rêveries sur l’ailleurs. Il ne sont pas cependant encore prêts à partir. Ils restent chez eux, mais dans la nostalgie pour un ailleurs qui, toujours les appelle.

Le Bâton est la Couleur en harmonie avec l’élément Feu, avec la passion qu’ouvre L’Amoureux en inaugurant le deuxième Niveau du Tarot. C’est donc une certaine passion qui est en jeu là sous la forme d’un hobby, d’un désir irrépressible, mais encore irréalisé, d’aller voir ailleurs, de partir pour d’autres horizons, de s’envoler loin de ses attaches familiales et ordinaires, de découvrir ce monde de l’altérité culturelle qui fascine aussi Le Chariot. Mais, pour être sous l’égide du Chariot, le 2 de Bâton n’a pas sa puissance de réalisation et d’activité. Il s’agit plutôt pour lui de rêves.

2debâtonRiderC’est en partie ce qu’a choisi de mettre en évidence le Rider, avec cet homme bien habillé qui tient dans sa main le globe terrestre, tout en contemplant le rivage d’une mer ouverte sur ses rêveries. Les bâtons sont souvent des personnages importants dans la société, ils représentent ses défenseurs, ses hommes de pouvoir. Mais, le 2 est le plus petit Nombre incarné. Il ne s’agit pas d’un homme ou d’une femme de responsabilité, mais plutôt d’un jeune homme ou d’une jeune femme qui ne sont pas encore accomplis, qui s’interrogent sur leur avenir, qui désirent intensément découvrir le monde, mais qui n’ont pas encore pris leur envol.

En relation avec le premier Niveau du Tarot (la maison, la famille, le corps, les biens matériels), le 2 de Bâton parle d’une maison divisée en deux, les deux parents pouvant être séparés, et les enfants en garde alternée. Le père, représenté par les deux bâtons, a en effet une importance certaine dans leur éducation (à moins que les enfants séparés du père en éprouvent une immense nostalgie). Ce peut être aussi, pour l’enfant, une double paternité, une double présence paternelle (le père biologique et le compagnon de sa mère).

 En ce qui concerne les garçons, ce peut être un petit macho, un petit con qui joue les gros bras qui aime la rivalité, qui a besoin de se bagarrer contre tout un chacun. La fille aura un côté garçon manqué.

Il peut aussi parler d’un ou d’une adolescente ou jeune adulte qui envisage de faire des études à l’étranger.

En relation avec le second Niveau du Tarot (l’investissement sociétal et politique), le 2 de Bâton parle d’un intense désir d’une activité nouvelle, en lien avec l’étranger. Les passions professionnelles orientent vers les voyages, les découvertes, les explorations.

Le 2 de Bâton parle aussi d’une décision à prendre, d’un moment à la croisée de deux chemins, l’un correspondant à ce qu’on connaît déjà et pour lequel on a peu de passions, et l’autre qui nous attire puissamment.Quand le 2 de Bâton arrive, en général, un certain chemin a été fait. Mais on se trouve devant une nouvelle possibilité, et une bifurcation est à l’ordre du jour comme potentialité nouvelle. De nouvelles opportunités se font jours.

En relation avec le troisième Niveau du Tarot (les épreuves et grandes vertus), le 2 de Bâton indique clairement un manque de réalisme, une tendance à se disperser, à rêvasser, à préférer les illusions lointaines au réel, souvent vécu comme peu attrayant. Il invite donc à se recentrer, et à tester la validité de ses désirs d’ailleurs, et à commencer à construire une réalisation en ce sens.

Il signale une forme d’agressivité professionnelle de débutant qui masque incompétences et manque de confiance en soi sous l’arrogance. Cette Carte invite dès lors à plus de modestie, à une construction progressive de son identité sociale et professionnelle.

rêvegnostiqueEn relation avec le quatrième Niveau du Tarot (la rosée spirituelle), le 2 de Bâton renvoie à la gnose et aux gnosticismes, c’est-à-dire à cette tendance spirituelle primitive, mais très puissante, qui est fondée sur un idéal lointain, un monde divin rêvé comme parfait, et le sentiment d’être exilé dans le monde de la matière. Cette posture gnostique est l’un des plus grands malheurs de la spiritualité humaine, une voie empruntée par presque toutes les religions qui, presque toutes et particulièrement les monothéismes, parlent de paradis à rejoindre dans l’au-delà… ce qui a conduit à dénigrer et à mépriser systématiquement le seul monde réel, le nôtre.



L’As de Denier

L’As de Denier

L’Éden comme Jardin à la fois terrestre et spirituel

Réconciliation des contraires

Puissance et Réalisation dans l’ordre de la matière

 As-denier

En tant qu’As, cette Carte représente à la fois le premier des Nombres et le plus élevé des Honneurs. En tant que premier Nombre, l’As est à la fois la plus petite Carte, en correspondance avec Le Bateleur son maître -Atout, manifestant la potentialité sans effectivité. Mais en tant que Couronne des Honneurs, essence pure du pouvoir de sa Couleur, il incarne la plus haute effectivité du pouvoir contenu en elle.

Les quatre maître-Atouts secondaires se distribuent ainsi : Le Bateleur et le Pape pour l’As de Denier, L’Amoureux et La Roue de Fortune pour l’As de Bâton , La Force et le Diable pour l’As d’Épée, et pour finir, La Maison-Dieu et Le Jugement pour l’As de Coupe.

L’As de Denier représente le premier de tous les As, celui qui est en correspondance avec La Terre et la Nature, mais aussi avec le Premier Niveau du Tarot, celui de la famille et des expressions matérielles de la vie. Il contient en lui, aussi bien la potentialité contenue dans la Couleur de Denier que son effectivité la plus accomplie. Or les Deniers représentent la réalité matérielle et vitale de la vie humaine, et dès lors le corps et la santé des organes, mais aussi tous les acquits patrimoniaux, les richesses familiales, les incarnations matérielles de la famille que sont la maison, le terrain, les biens meubles, et bien sûr l’argent, tout comme les métiers visant la production de biens de consommation, la transformation de la matière, l’artisanat, mais aussi les acquits, la reconnaissance sociale effective de ceux-ci.

ace_pentaclesL’As de Denier, en tant que plus petite Carte en même temps qu’essence accomplie de la Couleur de Denier donne donc à celui qui le tire le choix entre deux interprétations : s’il représente la plus petite Carte, et en accord avec son maître Atout Le Bateleur, il s’agit du plus grand potentiel possible, celui qui peut ouvrir toutes les portes de la matérialité, des incarnations dans le monde matériel des hommes et ses expressions concrètes que sont la nature humanisée agricole ou domestique sous la forme du Jardin. Mais en tant que Couronne et Essence de la Cour de Denier, et Carte la plus haute des Honneurs de Denier, en tant qu’il reçoit dès lors les influx de La Force, l’As de Denier réalise la réussite individuelle dans tous ces domaines de la production des biens, de leur reconnaissance sociale sous la forme d’un crédit social accumulé (l’argent) et transmissible de génération en génération (l’héritage).

En tant que Denier, et premier Niveau du Tarot, L’As de Denier incarne le Pentacle du Pape, indiquant la parfaite harmonie, au sein du monde matériel, entre les expressions féminines réceptives et passives et les expressions masculins actives et émissives. C’est pourquoi l’interprétation du Tarot Rider qui incarne le symbole du Denier sous la forme du Pentacle est parfaitement valable, particulièrement pour l’As.

En tant qu’en relation avec le premier Niveau du Tarot, l’As de Denier désigne un corps solide, bien en chair, lent mais puissant, un tempérament pragmatique, rigoureux et très efficace dans ses actions. 

Cette Carte parle d’un bien-être corporel et familial, dans ses réalisations concrètes. Ce peut renvoyer à l’acquisition d’une maison parfaitement adaptée aux besoins du consultant, ou bien d’un héritage, d’une guérison, etc. La réponse à toute question matérielle, corporelle, familiale dans son aspect matériel est positive. La prospérité et la santé sont au rendez-vous.

En tant qu’essence d’une couleur qui est représentée par une monnaie, le denier, l’As de Denier indique soit la potentialité financière excellente, soit sa réalisation parfaite. Quand l’As de Denier est présent, on peut être sûr que la situation financière est entre bonnes mains. 

As.golden.tarotEn tant qu’en relation avec le second Niveau du Tarot, l’As de Denier renvoie aux métiers en lien avec la Terre, la matière, le corporel, l’argent. Il parle de démarrage d’entreprise, ou d’épanouissement parfait et de prospérité dans le monde économique et social particulièrement quand ces dernières sont en relation avec la matière et le travail de celle-ci (agriculture, artisanat, métiers de service corporel, de soins de la maison, de nettoyage, de jardinage, etc.).

En tant qu’en relation avec le troisième Niveau du Tarot, l’As de Denier indique que les questions matérielles et corporelles sont problématiques. Il enjoint le consultant à faire du check up, à vérifier ses comptes, à faire revoir les garanties de ses biens matériels et immatériels.

Il peut aussi indiquer trop d’individualisme et trop de matérialisme. Le pragmatisme devient ruse, calcul et froideur. Le sens économique devient pour sa part avarice et égoïsme, entêtement, prudence excessive. 

Il invite à cultiver son jardin, à revenir à la Terre, à poser les fondations de son bonheur avant toute chose en ouvrant sa porte au relationnel.

En relation avec le quatrième Niveau du Tarot, l’As de Denier en correspondance forte avec Le Pape, son Atout-maître secondaire, représente la spiritualisation parfaite de la matière par l’union sacrée et équilibrée entre les forces féminines et les forces masculines.  Bruegel l'Ancien et Rubens-L'Eden

Il représente, plus que n’importe quelle autre Carte du Tarot, le Jardin d’Éden, quand Adam et Ève se découvrent mutuellement dans le respect et l’amour, avant que leur lâcheté les conduise à la porte du paradis. Dans ce Jardin d’Éden, l’être humain sanctuarise l’ensemble de la Création, lui permettant d’être ce miroir du divin qu’elle est destinée à être. Aussi bien cet Éden n’est-il pas tant au commencement de l’histoire des hommes que sa finalité, ce qui implique la transformation des relations de l’être humain au monde, et d’abord à son compagnon de vie, faisant de celles-ci de pures expressions éthiques.

Ce Jardin d’Éden est symbolisé dans l’iconographie du Tarot de Marseille, par ce cercle d’or central, décoré de frises et encerclant la fleur aux quatre pétales, entouré de gerbes de fleurs, à droite comme à gauche, en haut comme en bas.

C’est aussi la pierre philosophale que l’As de Denier incarne, en tant que Pierre traversée de lumière, et dès lors en tant que Nature spiritualisée, devenue tout entière le contenant sacré, le calice rempli de rosée spirituelle, cette eau de la Terre remplie de lumière.



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.