Réalisation tardive, voire, très tardive

time-3103599_960_720

Fin 2014, j’ai écrit un article sur l’attente des consultants, une attente qui parfois prend des années. Aujourd’hui, j’ai décidé de faire le point sur les consultations que j’ai faites à partir de 2010, et effectivement, aussi étonnant que cela soit, des prédictions faites alors commencent à se réaliser seulement maintenant. En voici un exemple précis de prédiction avec grand ou moins grand décalage dans le temps :

En décembre 2011, Elena Wolska me prédit le retour d’un ex et elle le décrit avec précision (sans quoi cette prédiction n’aurait aucune valeur, car il y a toujours un ex qui revient quelque peu quand on est célibataire) : « c’est quelqu’un d’élitiste, de très sérieux, de solitaire aussi, cheveux châtain-gris« .

La seule personne qui, dans ma vie, correspondait à cette description est devenue depuis longtemps un ami , J., qui était avec une femme qu’il aime profondément, une femme belle et intelligente, gynécologue de métier. Je l’ai revu en 2012, en passant chez lui pour aller au bord de la mer avec ma fille, et je l’ai trouvé heureux et surtout très « casé », moi-même décidant de stopper quelque peu cette relation qui mettait sa compagne mal à l’aise. Pour moi, c’était sûr, il ne pouvait pas s’agir de lui. Mais mes autres ex ne correspondaient en rien à la description. Je pensais que cette prédiction pourrait avoir mélangé certains traits de plusieurs ex, ce qui arrive parfois, comme dans les rêves.

J., qui ressemblait à la description d’Elena Wolska, fut mon grand amour de jeunesse, mais il avait un psychisme profondément déprimé qui altérait ma propre joie de vivre, et pour finir, on s’est quitté, mais ce fut long, douloureux et compliqué. Malgré tout, c’est un homme de grande valeur, tant sur le plan intellectuel que sur le plan humain et nous étions très longtemps restés en contact. Je savais que je serais heureuse de le voir revenir dans ma vie, en tant qu’ami, si toutefois s’était possible, ce que je ne croyais pas possible entre 2012 et 2018, ayant décidé de ne plus le contacter, afin de le laisser vivre tranquillement sa propre vie sans avoir une ex « dans les pattes ». 

S’il y avait un ex qui devait revenir, c’était C., pensais-je, soit le père de ma fille, C., car d’après ses parents, il était toujours très attaché à ma personne, bien que notre relation ait été si pénible pour moi, que je ne pouvais  pas envisager la reprise d’une relation avec lui, même au prix d’une grande solitude affective. J’avais toujours eu beaucoup d’affection pour C. mais la vie en commun avait été trop lourde pour moi, car C. se laissait totalement vivre, ne prenant quasiment rien en charge des corvées quotidiennes. 

Durant donc plus de 6 ans, je n’ai quasiment plus de nouvelles de J. Et puis, en septembre 2018, il a finalement repris contact. Il venait de vivre vécu une période d’intense et douloureuse passion pour une jeune femme de la moitié de son âge, et avait donc quitté pour elle la compagne que j’avais connue. Il voulait qu’on se revoie. Son désarroi était tel que j’ai accepté. De toute façon, pour moi, c’était un ami de longue date, presque un frère. Il n’y avait aucune ambiguïté dans ma démarche. Par contre, lui cherchait incontestablement un appui affectif autre que simplement amical. 

La prédiction d’Elena s’est donc réalisée, sept années après avoir été faite pour la première fois. 

Entre temps, cette prédiction ne cessait de se reproduire avec une augmentation forte de sa fréquence les dernières années avant le retour de mon ex. 

Ainsi,

- Fin 2014, Laé me prédit : « retour d’un ex, instable, engagé encore, et qui vit une relation compliquée, tout en vous offrant une même complication relationnelle. Cela vous fera fuir. » (Prédiction réalisée). 

- Tout début  2015, Lauréa m’annonce « le retour d’un ex qui est encore en couple, et qui ne m’apporterait que des chagrins si je recommençais avec lui, car j’aurai le choix de reprendre cette relation. »

De fait, mon ex est revenu auprès de sa compagne de longue durée, après son échec avec la jeune femme, mais sans y trouver son compte. Et franchement, pour rien au monde je ne me serais mise au milieu, malgré le grand amour que j’ai eu pour lui dans le passé. 

- A la même période, Yasmine Ferry m’annonce « le retour d’un ex, mais qui doit rester en arrière », sans plus de précisions. 

- En septembre 2015, Elena revient sur sa prédiction : « un homme au mental gris et qui est l’un de vos ex revient. Il va vous causer beaucoup d’inquiétudes, beaucoup de soucis« .

De fait, je me fais beaucoup de soucis pour lui, car je vois bien qu’il est de nouveau très dépressif. J’ignore actuellement comment l’aider autrement qu’en lui proposant une thérapie, et en se tournant vers la méditation. Mais je vois bien qu’il n’est pas prêt à une telle démarche. 

- En décembre 2017, Jeanne Domingue m’affirme « qu’un ex revient, c’est un amour de jeunesse, un ancien collègue, il me donne des nouvelles« . (Tout est juste)

- En mai 2018, Sabrina Saint Ange me fait une voyance précise et impressionnante de justesse dans les détails : « Un ex revient bientôt, c’est un homme grand, aux cheveux châtains grisonnants, un homme avec une stature, cela va beaucoup vous étonner, mais il veut reprendre la relation. C’est quelqu’un pour qui vous avez encore des sentiments, bien que ce soit amical de votre part et non plus amoureux. Ce sont des scories du passé, qui finiront par tomber  » 

- En juillet 2018 Angélina Lucci m’affirme « qu’un ex revient mais qu’il ne sait pas ce qu’il veut.«   (C’est juste mais cela manque de détails selon moi). 

Je trouve cet exemple de prédiction assez typique des relations entre prédiction de voyance et réalisation de la prédiction.

Quand Elena parle, pour la première fois, du retour d’un ex, le décrivant avec justesse, elle me prédit ce retour dans les mois qui viennent. Cette prédiction va mettre des années à se réaliser : 7 ans en réalité !

Et plus l’événement se rapproche, plus nombreux sont les gens qui le voient arriver, mais toujours avec des erreurs dans le temps, puisque toutes les prédictions voient cet événement arriver vers l’automne de l’année où ils font la prédiction, et cela finit par être vrai, mais en 2018 seulement. 

Et je ne peux pas dire que plus on se rapproche, plus la prédiction est précise en détails, car en réalité, cela dépend des voyants, certains donnant des précisions, d’autres non, et cela, quel que soit le temps en jeu pour que la prédiction se réalise.  

Quelles conclusions tirer de cet exemple de prédiction qui ne se réalise que des années après la première fois où elle fut prononcée ? Il semble que les voyants ne voient que très rarement l’authentique temporalité où se produit leur vision.

La seule personne qui m’a fait une prédiction des années avant qu’elle se réalise en donnant la date exacte de la réalisation était une cartomancienne de Nouméa que je n’ai consultée qu’une fois. Pour tous les autres professionnels des arts divinatoires que j’ai consultés, il y a eu erreur temporelle quand il s’agissait de prédictions sur un événement lointain dans le futur.

………Pour ceux qui aimeraient relire le compte-rendu sur cette prédiction : http://liliblueretoursdevoyance.unblog.fr/category/fin-des-annees-1980-a-noumea/une-cartomancienne-dans-le-mile/

De plus, si cette prédiction s’est réalisée, c’est aussi peut-être parce qu’elle n’était liée à aucun désir de ma part. Qui voudrait revoir un ex, dépressif, cassé mentalement par une passion dévastatrice, et qui se raccroche à soi pour ne pas couler, mais sans aucun espoir de bonheur ? Personne.

Pourtant, cette prédiction est fort intéressante, car elle est paradigmatique de ce que la voyance peut faire de mieux. Elle prouve selon moi l’authenticité de ce type de don, mais aussi le fait qu’on ne peut pas l’instrumentaliser pour planifier sa propre vie. Ce don ne peut se substituer à notre propre jugement, et c’est une très bonne chose.

Si j’avais été influencée par ces voyances, j’aurais cherché à tout prix à faire renaître une flamme qui n’était plus là en moi, en me trompant sans doute sur la personne en question. L’histoire de ces « retrouvailles » aurait été incongrue, et tout autre. Heureusement, je regarde avec distance les prédictions et je n’entends pas me laisser influencer par elles. Ce qui compte pour moi, c’est ce que j’éprouve réellement, ce que moi-même j’intuitionne de la réalité et de ce que je dois faire. Et malgré les circonstances totalement indépendantes de ma volonté qui m’ont fait passer, peu de temps après la première prédiction d’Elena, à côté du village où habite J. ce qui nous a donné l’occasion de nous revoir, je ne voyais aucun rapport entre ma vie du moment et cette prédiction. Je me demandais donc s’il y avait un autre ex en jeu (C. ou D. ? ou un autre ?), ou si tout simplement Elena s’était totalement plantée. J’avais vu déjà des prédictions de cette voyante très douée se réaliser, j’étais donc ouverte aux possibilités de l’avenir. Et finalement, contre toute attente, en dépit même de tout ce que je pensais, à mon grand étonnement comme l’a prédit à juste titre Sabrina Saint Ange, cet homme est revenu frapper à ma porte, et cela du fait d’une histoire propre fort compliquée. Je peux donc bien confirmer l’existence du don de voyance de certains professionnels. Mais je peux dire aussi que l’avenir entrevu par les professionnels des dons divinatoires ne se réalise que parce qu’on ne cherche en aucun cas à le réaliser. Et quand il arrive, c’est souvent en dépit de toute l’imagination qu’on s’en était faite. 

Merci à Pixabay pour l’image de la spirale infinie du temps.



14 commentaires

  1. bluesoul 15 octobre

    Merci pour votre analyse précise et détaillée qui fait réfléchir et démontre que la voyance ne sera jamais une science exacte

    Répondre

    • Liliblue 15 octobre

      Merci Buesoul de vos encouragements. Je suis en train de faire des statistiques sur les prédictions qu’on m’a faites sur 10 ans. Et le résultat montre que si la voyance existe, le taux de réussite est néanmoins assez faible. Et quasiment jamais sur les dates annoncées.

      Répondre

  2. bluesoul 19 octobre

    En ce qui me concerne je ne pense pas que le temps soit un élément facilement appréhendable en voyance. Même Maud Kristen dans sa vidéo du 18 juin 2014 parle de ses visons du 11 septembre 2001 qu’elle avait dès 1992 sans connaître la date de réalisation.
    J’ai aussi réalisé des statistiques pour la voyante que je consulte en cabinet chaque année depuis 15 ans et son taux de réussite varie entre 60 et 70%. Je pense qu’une partie des erreurs s’explique par la coexistence entre voyance et télépathie, toujours latente, dans une séance de voyance. Avec du recul plus la prédiction est précise, détaillée, imprévisible et bizarre au moment de la consultation (donc non induite par la télépathie), plus sa probabilité de réalisation est importante. Un autre élément que j’ai remarqué est la variation de la qualité de sa voyance d’une année sur l’autre et je n’ai pas d’explications pour ça.

    Répondre

  3. Liliblue 19 octobre

    « Avec du recul plus la prédiction est précise, détaillée, imprévisible et bizarre au moment de la consultation (donc non induite par la télépathie), plus sa probabilité de réalisation est importante. »
    Je suis d’accord sur cette phrase.

    Par contre pour les 70% de réussite, on est très loin du compte en ce qui me concerne. Ce serait peut-être le cas, lorsqu’on ne consulte que des voyants fortement triés.
    Si l’on procède aux statistiques générales, et donc sans procéder à la sélection préalable de très bons voyants, c’est n’est probablement pas même à 10% que je parviens, et même en tenant compte d’un laps de temps très long (une prédiction se réalisant plus de 10 ans après).

    D’où l’importance d’avoir un bon carnet d’adresse, et que les consultants commencent à le partager. C’est long à constituer. Cela implique un recul de plusieurs années. Et il faut tenir compte d’un renouvellement générationnel.

    Répondre

  4. Dreamer 23 octobre

    Bonsoir Liliblue,
    L on peut se demander ( peu importe le pourcentage de réalisations avérées ) le bien fondé d une consultation puisque souvent ,soit c est un ratage total, soit à demi et / ou des années plus tard .

    Répondre

  5. Liliblue 23 octobre

    Le seul intérêt à mes yeux, c’est ce que cela nous apprend de la réalité. Elle n’est pas ce qu’on croit. Elle se construit à des niveaux profonds auxquels l’intuition seule a accès.

    Répondre

  6. bluesoul 28 octobre

    A mon avis, la voyance offre la possibilité de nous préparer aux situations difficiles que l’on va devoir traverser ainsi que la possibilité de nous guider en cas de perte de repères dans sa vie (à mon avis de manière plus efficace qu’une psychothérapie) et enfin par la remise en cause de notre système de pensée, elle peut favoriser l’évolution spirituelle

    Répondre

  7. Liliblue 28 octobre

    Dans l’idéal oui, c’est ce que la voyance peut faire de mieux. Malheureusement, elle conduit souvent les gens à l ‘addiction, et cette addiction s’enracine dans une consultation irréfléchie de personnes sans aucun talent, personnes qu’il est aisé de contacter, du fait des plateformes.

    Répondre

  8. Sarah 21 avril

    Je consulte depuis 4 ans, et je confronte depuis mes différentes consultations pour arriver à comprendre si cela fonctionne, ce qui se révèle vrai et comment cela fonctionne. Au-delà de ce qui se passe dans ma vie, ce qui prend forme ou pas, le phénomène de voyance m’intéresse et m’intrigue, j’essaye donc d’analyser au travers des séances que j’ai pu avoir avec de bons professionnels. Je constate que parmi des choses vraies et intéressantes, on retrouve aussi des choses fausses qui ne correspondent pas à notre vie et qui ne se mettent pas en place. Je constate également que d’une consultation à l’autre avec le même voyant, cela peut être très différent parfois très positif parfois très négatif avec les mêmes faits qui ressortent. J’y crois par expérience maintenant car il y a eu des événements qui ont été perçus mais attention car avec le recul et beaucoup d’analyse il y a eu beaucoup de choses à côté aussi et souvent chez l’un c’est oui chez l’autre c’est non ou souvent une année ce sera positif et l’année suivante négatif. C’est assez déroutant, mais les meilleurs restent souvent sur les mêmes prédictions, tout se recoupe et cela arrive dans le temps pour les grandes lignes. Souvent également certains sont très positifs sur une situation et d’autres très négatifs alors que nous la vivons autrement, c’est très subjectif, le voyant colore notre vie selon sa personnalité ou son humeur du moment peut-être…le danger reste de mélanger tout ce qui nous est dit car il y a, à la fois des contradictions, des similarités, des choses qui arrivent d’autres pas. Et en fait la vie suit son cours et toutes les prédictions ne sont que minimes ou très floues ou peuvent se mettre en place tôt ou tard à l’échelle d’une vie. Souvent les voyants voient notre humeur du moment, nos souhaits et désirs du moment mais tout cela évolue dans le temps et peut se modifier. On dirait que le voyant envisage les probabilités, les possibilités juste au moment où on le consulte mais tout change et c’est pareil pour les états d’esprit qui ne sont pas figés. J’ai pu également noter que selon le voyant consulté seul un aspect de ma vie ou de ma personnalité sera envisagé, le voyant focalise peut-être en reflétant sa propre personnalité ou ses propres intérêts. Je reste mitigée car même lorsque j’ai une Bonne consultation avec un bon voyant, il reste beaucoup d’incertitudes et de doutes. Néanmoins je pense que cela existe vraiment la voyance, juste des bribes de vérité possible sur un avenir probable. Je continuerai à consulter mais de manière plus modérée car c’est un sujet qui m’intéresse et pour voir ce qui se produit vraiment ou pas dans ma vie. Je pourrais vous faire mes retours un peu plus précis sur mes consultations si cela vous intéresse.

    Répondre

    • Liliblue 23 avril

      Merci Sarah, votre compte rendu général est très juste je pense. Oui, bien sûr, tout le monde serait intéressé je pense par vos comptes-rendus.

      Répondre

  9. Little18 27 avril

    Bonjour,
    Je crois qu’il y’a un bienfait de la voyance dont on ne parle pas souvent, c’est l’exploration de notre passé ou de notre présent. J’ai eu plusieurs d’épreuves à surmonter et des personnes qui pouvait s’avérer nocives autour de moi, comme beaucoup d’entre nous, et c’est la voyance qui a réussi à mettre des mots là où moi je n’y arrivais pas ou à m’expliquer des situations qui me faisaient profondément souffrir. Parfois elle a même été le déclencheur qui m’a permis de guérir et d’aller de l’avant. Ce que des médecins traditionnels n’arrivaient pas à faire. Mais effectivement elle comporte un soucis majeur c’est l’addiction qu’elle génère en période de désarroi…
    Bonne journée.

    Répondre

    • Liliblue 27 avril

      Bonjour Little 18, je suis complètement d’accord avec vous. Certains voyants sont doués pour scanner en quelque sorte la réalité que l’on vit, et vous avez raison, mettre en mots ce vécu trouble, peut aider.

      Répondre

  10. Stephanie 18 mai

    Pour ma part je consulte depuis que j’ai 18 ans et j’en ai 49. Au début je consultais toujours en face à face mais vers 2006, ayant rompu avec le père de ma fille, je faisais tous les voyants audiotel pour savoir si il allait revenir, malheureusement pour moi sa nouvelle copine avait le même prénom que moi et je pense que parfois certains voyants devaient la capter elle au lieu de moi en parlant de construction et même une en particulier qui m’avait dit que j’allais vivre avec lui dans sa maison en me la détaillant d’une façon époustouflante. En fait, la plupart m’annonçait un retour de sa part et que il allait se séparer d’elle, oui effectivement ils ont divorcés il y a 2 ans soit 12ans après ces consultations , et oui il y a eu un mariage entre-eux que aucune n’avait vu d’ailleurs soit dit en passant. Il s’est passé tellement de choses depuis que il y a bien plusieurs années que je ne veux plus de lui même en peinture. Bref tout ça pour dire que le temps est très aléatoire en voyance et quand je vois que certaines disent que cette voyante est nulle car rien n’est arrivé dans les délais annoncés c’est n’importe quoi.

    Répondre

    • Liliblue 24 mai

      Bonjour Stephanie, votre expérience correspond avec la mienne : oui, c’est vrai, les voyants parfois se mélangent les pédales entre les protagonistes d’une histoire, et cela malgré leur demande de date de naissance, sensée neutraliser cette confusion, et oui, il y a parfois un retard de plusieurs années, en général deux ou trois, mais parfois plus et même beaucoup plus. Cela ne signifie pas que la voyance est impossible et illusoire, mais qu’on ne peut pas l’instrumentaliser comme un moyen fiable d’information.

      Répondre

Laisser un commentaire

Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.