L’erreur collective

L’erreur collective sur la prédiction

 

Combien de consultants ont vécu cette expérience d’une prédiction précise, qui se répétait à l’identique, de professionnels en professionnels des arts divinatoires,  y compris dans certains détails spécifiques, et qui pourtant s’est révélée fausse.

Évidemment, cela interpelle.

Mais avant d’essayer de saisir le sens de cette étrange erreur collective, je vais vous présenter celle que j’ai pu vivre moi-même, récemment, avec parmi les meilleurs professionnels que je connaisse.

L’an passé, j’ai demandé une mutation que tous les voyants consultés venaient venir sans problème :

« Vous partez ailleurs pour un poste plus stable et l’évolution sera meilleure », « vous avez envie de partir, et cela va se faire en deux temps, dans l’été et à l’autonome, c’est un nouvel air, vous serez vraiment beaucoup mieux », « vous allez avoir votre mutation, il y  aura une distance », « on va vous proposer quelque chose, c’est vers le sud, et vous serez pendant un temps entre deux lieux, après vous choisirez », « vous allez vers la campagne, avec un côté zen »…

Voilà en substance ce que quatre voyants m’affirmaient. Et… je n’ai pas ma mutation, mais je savais que je finirai par l’avoir. C’était une question de temps. Ce type de retards est très fréquent dans la réalisation des prédictions.

Par la suite, j’ai consulté, de nouveau, quelques voyants pour avoir plus de précisions et ils confirmèrent leurs prédictions précédentes, avec des précisions nouvelles.

« Sur le plan professionnel, il y a une coupure, un changement de lieu, un déménagement, c’est pour 2019 avec évolution et progression », « deux propositions, l’une ne sera pas si bien que cela, mais l’une sera très positive et la grâce sera dessus » ; « vous allez avoir le choix entre deux postes, dont l’un sera un très grand établissement. Vous ferez le bon choix. », « à l’automne vous changez de cadre, vous aurez plus d’autonomie, le cadre est serein, stabilité, dynamisme et belles perspectives »…

 Tout allait donc très bien… Jusqu’à ce que je consulte une des meilleures voyantes que je connais, dont d’ailleurs j’ai fait la présentation sur ce blog, et qui m’annonce un retard sur les espoirs de mutation :

« Vous changez en deux temps, dans un premier temps, vous avez un poste provisoire pas terrible, après vous aurez un poste définitif qui sera mieux »

La plupart des autres voyants consultés après elle pour « vérifier », y compris tous ceux qui voyaient bien la mutation avant qu’elle fasse cette prédiction ont répété la même chose :

-       « Encore un peu d’attente pour le changement, c’est pour 2020. Il y a une lassitude dans le travail, voire un épuisement, une absence d’épanouissement. Cela se débloque, mais ce n’est pas simple. Il y a plusieurs propositions, mais vous aurez votre mutation après une déception dans les nouvelles. Il faut passer un obstacle. »

-       « A un moment, une surprise désagréable : quelque chose bloque, et puis cela finit par se faire. »

-       « Un changement, mais qui prend plus de temps que prévu. Vous aurez un choix à faire entre deux postes différents, il y a la protection sur le choix, vous ferez le bon ».

Pour finir, et a contrario de la plupart des dernières prédictions, j’ai bien eu ma mutation.

Que s’est-il passé ?

Dans ce cas précis, il me semble que l’explication est aisée : les voyants ont fait une rétrospective partielle au lieu d’une pure prospection vers l’avenir.

Quand j’ai fait mes choix de mutation, il y avait bien deux postes possibles pour moi, et j’ai choisi, à l’intuition, le plus éloigné ce qui implique un déménagement que j’ai choisi partiel, ce qu’au demeurant avait bien vu Nadia Béryl que je ne tarderai pas à vous présenter dans les jours qui viennent. Mais, au moment où les voyants me parlaient de ce double poste, le choix avait déjà été fait par moi.

L’année précédente j’avais bien reçu une mauvaise nouvelle, puisque ma mutation fut un échec, et qu’en attendant j’ai eu un poste provisoire qui fut très éprouvant.

Dans l’avenir proche au contraire, j’allais avoir ma mutation sans problème, et plus au sud comme l’avait bien cerné Nadia Béryl, tout comme dans un grand établissement comme l’avaient prédit depuis longtemps et d’abord Jeanne Domingue, puis plus récemment d’autres voyants, et avec changement de lieu comme l’ont affirmé la majeure partie, bien que ce ne soit qu’un changement de lieu partiel, comme seule l’avait vu Nadia Béryl.

L’erreur collective peut cependant avoir d’autres raisons d’être, et nous en reparlerons. Notons cependant comment à partir d’une voyance, presque toutes les autres consultations ont dévié de l’avenir pour reprendre presque mot pour mot la prédiction erronée faite par l’un de mes bons professionnels des arts divinatoires. Comme si les autres voyants captaient mes craintes nées de cette prédiction, ou bien comme s’ils étaient influencés par la prédiction de cette voyante par ailleurs excellente et qui avait toute ma confiance, cette confiance créant une sorte de « forme pensée » que captaient nombres d’autres voyants. Même ceux qui étaient très affirmatifs précédemment sur l’imminence d’une mutation annoncée se sont mis à voir du retard, une déception, etc.

La consultation la plus impressionnante à cet égard fut prise auprès d’Imard Salhil qui oscillait de manière contradictoire entre « tout va se débloquer, c’est imminent, cela se fait dans la rapidité, c’est pour cet été et cet automne » et « ce n’est pas simple, cela met du temps, c’est super compliqué, il y a encore un obstacle, il ne faut rien lâcher, on vous met des bâtons dans les roues… « . C’était ma première consultation avec ce talent prometteur et en raccrochant le téléphone, à la fin de la consultation, j’étais très dubitative, considérant qu’il m’avait dit tout et son contraire. En réalité, ce n’est pas par manque de compétence qu’Imard Salhil a ainsi oscillé entre deux futurs contradictoires, il était happé par deux avenirs différents : l’un relevant de la forme-pensée axée sur le passé qu’avait initié la voyante qui en était à l ‘origine, et la saisie véritable de l’avenir, manifestant par là un don incontestable, mais encore un jeune talent pour l’exploiter. D’autres plus aguerris, cependant, se sont engouffrés dans la forme-pensée sans aucun recul. 

Je ne doute pas que cette même déviation sous l’influence d’une première prédiction est possible et entraîne une cascade d’erreurs qui rendent souvent très amers les consultants, particulièrement dans le cas d’une déception face à une prédiction dont ils attendent avec impatience la réalisation.

Pour moi, heureusement, ce fut une bonne surprise, et comme je consulte en grande partie pour comprendre le phénomène de la voyance, je n’ai pas regretté non plus les sommes investies même si elles ne servirent qu’à me donner un exemple frappant d’erreur collective. 



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.