Prédictions pour la France (2016)

 

Prédictions pour la France (2016)

 

Il est fréquent de faire en janvier, dans le monde de la voyance, des prédictions pour l’année qui vient. Consacrant à la coutume, je vous offre un tirage pour la France du tarot Rider. C’est un tirage en trois cartes (présent et état d’esprit, évolution dans l’année puis, l’orientation vers le futur ).

Voici mon tirage :

 

  RWS_Tarot_10_roue de_Fortune                     Rider-7-Bâton                   RWS_Tarot_09_Hermit  

Roue de la Fortune,                     7 de Bâton                               L’Hermite

pour la situation présente       pour le vécu dans l’année          pour l’évolution future

 

Premier niveau d’interprétation :

- La situation présente : La Roue de Fortune est le dernier Atout de la Terre.

 Roue-de-fortune

La Roue de Fortune représente le seuil du Ciel, et ce seuil est gardé, non par un sphinx comme souvent on le croit (et comme le Rider l’a présenté), mais par une Sphinge qui surplombe la roue de la temporalité.

La Sphinge est un animal mythologique qui est bien connu et dont la symbolique est très différente du Sphinx qui appartient à l’imaginaire égyptien et incarne la notion de mystère sacré. La Sphinge est propre à la tragédie grecque. Elle est l’animal qui tient la ville de Thèbes sous sa coupe, et que rencontre Œdipe à son retour vers sa ville natale, bien qu’il ignore qu’il est thébain de naissance. Elle est un gardien du seuil, il faut l’affronter pour pouvoir entrer. La question qu’elle pose à Œdipe mêle temporalité et humanisation. Cette question est bien connue, son sens réel l’est moins : qu’est-ce qui commence avec quatre pattes , marche sur deux dans la maturité, et avec trois lors de la vieillesse ? On ne naît pas homme, on commence sa vie proche de l’animal, avec des pulsions et des instincts, ce que symbolise le fait de marcher à quatre pattes. On ne devient un être humain qu’en se verticalisant: les pieds enracinés dans le sol, et la tête vers le ciel. Mais le but de la vie n’est pas seulement d’être un être humain. Il s’agit d’être un sage, et le bâton de vieillesse du troisième âge, est celui du Passeur, du sage, de l’Enseignant, du berger.

Sur la Roue de Fortune, il n’y a pas d’êtres humains. Il n’y a que des animaux, mais ces animaux sont en habits. Elle indique qu’on peut être socialement inséré, si cette sociabilisation que représente l’habit aboutit au conformisme, aux comportements égoïstes, mécanistes, on reste fondamentalement semblables aux animaux. Cette Roue du temps montre l’éternel retour du premier grand Niveau du Tarot, celui de la Terre. Si l’on n’est pas capable de se verticaliser, c’est-à-dire de se spiritualiser, malgré l’apparence, le temps reste figé, aucune évolution fondamentale n’est en jeu. On est dans la répétition du même, obéissant à une apparente temporalité, celle des cycles perpétuels de la nature.

La Sphinge, tout en haut de la Roue invite à élever le regard. Alors, la Roue ne tournera plus de droite à gauche, ce qui est son mouvement naturel, mais de gauche à droite, ce qui correspond au mouvement initiatique, quand on va de l’extraversion vers l’introversion, du masculin agressif au féminin compassionnel.

Sur un plan prédictif, cet Atout X annonce toujours une accélération du destin et une période qui est un seuil à franchir, sous peine d’un retour en arrière qui sera une involution. L’Atout X désigne donc une période très importante, car il se propose d’être le seuil d’une nouvelle ère, beaucoup plus heureuse, pourvu qu’on fasse l’effort d’être des êtres humains véritables, dans la verticalité de l’éthique.

Rider-7-Bâton- Le vécu de l’année 2016 : le 7 de Bâton, un soldat bien seul en face de ses ennemis

Le Rider permet de comprendre aisément la symbolique du 7 de Bâton : sous l’égide de L’Étoile mais aussi et particulièrement du Chariot, le 7 de Bâton est un chevalier, un guerrier dévoué à sa patrie et qui est confronté à de nombreux ennemis. Il est en hauteur car son idéal est élevé, bien plus que celui de ses ennemis qui sont en contrebas.  Et il fait dos à un précipice dans lequel il tombera s’il ne prend pas garde.

Il s’agit d’abord d’un bâton : la France sera essentiellement concentrée sur des questions sociétales et militaires.

Le sept de Bâton est la carte du chevalier solitaire, du héros incompris, du champion qui risque tout, y compris sa réputation, pour défendre ses idéaux. C’est aussi, parfois, un don Quichotte, qui se bât contre des moulins à vent et des chimères.

Sur un plan prédictif, cette carte annonce une période de problèmes en cascade (les nombreux ennemis). Elle annonce une grande solitude, et il semble bien que la France ne pourra pas compter sur beaucoup d’alliés pour résoudre ses problèmes. Néanmoins, on voit un idéal élevé la maintenir face à ces ennemis, car elle trouve des ressources d’héroïsme et de foi. Le risque est d’un effondrement est réel, il lui faut maintenir une vigilance à toute épreuve.

- Orientation de la France à partir du vécu de l’année 2016 : L’Hermite, un sage éclairant le monde de sa petite lanterne

RWS_Tarot_09_HermitL’Hermite ne regarde pas en avant, dans le temps, il n’est pas tourné vers le futur, mais vers le passé qu’il éclaire de sa lanterne. Il est un être introspectif plus qu’un actif. Il est aussi un passeur d’âme, un berger, un leader non par la force mais par sa sagesse. Bien évidemment, L’Hermite a d’autres significations, notamment celle de la vieillesse et de la solitude. Mais on aurait tort de voir dans cette solitude une manière d’être propre. La solitude est celle d’une individualité forte, qui pense par elle-même. Elle se situe sur les sommets de la pensée, comme le représente le Rider. Mais le but est d’éclairer le monde. Cet éclairage est celui de l’être humain et non du divin. Ce qu’atteint L’Hermite, ce n’est pas la vérité spirituelle de l’homme, qui implique une reliance au Ciel, mais la plus haute sagesse des hommes.

Sur un plan prédictif, il semble que la France soit actuellement le laboratoire du monde et que son expérience va servir à éclairer le chemin d’une humanité un peu perdue. Là encore beaucoup de solitude et un leadership qui n’est pas fondé sur la puissance, mais sur la mise en lumière de toute la sagesse des hommes.

 

Second niveau d’interprétation :

Puisque ce tirage contient deux Atouts, il convient de rechercher les cartes cachées. Ainsi, ce qui ressort de cette mise en relation de la Roue de Fortune et de L’Hermite (par addition), c’est Le Soleil.

19-soleil

 

Nous voyons qu’une interprétation positive de cette carte occulte, selon l’interprétation du tarot de Bruno de Nys et issue de la confrontation des deux Atouts du tirage, fait ressortir la haute spiritualité de la France, avec l’égalité fondamentale de enfants, avec la solidarité, la chaleur des sentiments. En négatif, on peut y voir une sècheresse, un incendie, une haine fratricide.

Pour arriver à ce Soleil du Tarot, il faut en passer par La Force : la maîtrise des pulsions, des instincts, beaucoup de courage et en négatif (ce qu’il faut éviter), la violence, la guerre, la brutalité. Ainsi que par la Roue de Fortune encore, avec ce franchissement du seuil, ce changement de niveau nécessaire et qui pourrait ne jamais se faire.

 

21-monde Si je monte encore, un étage, tout en haut se trouve Le Monde, c’est-à-dire la carte la plus intégrative qui soit. Pour cela, il faudra à la fois de la réconciliation, des dialogues, une place faite aux religions (Le Pape), mais aussi l’ordre, un État fort et responsable (L’Empereur). Avec en risque, un retour vers le conformisme religieux (Le Pape) et un État totalitaire (L’Empereur).

La Carte occulte négative (obtenue par soustraction et qui représente le danger, la difficulté majeure et l’obstacle peut-être insurmontable) c’est Le Bateleur : attention à la jeunesse. C’est elle qui se radicalise, c’est elle qui est sensible aux dérives sectaires. J’ajoute cependant que, si on en croit, ce tirage, ce danger va aller en décroissant au cours de l’année (le Bateleur est issue d’une soustraction du second Atout au premier).  bateleur

Si je veux explorer ce chemin négatif, j’obtiens que si la jeunesse est à ce point troublée, c’est par manque d’enracinement dans les figures paternelles ancestrales (L’Hermite est manquant). La jeunesse manque de repères, de modèles paternels mais surtout grand-paternels. D’autre part, La Justice ne fonctionne plus (manque de l’Atout VIII). Il y a un manque de rigueurs dans la relation à la jeunesse et un manque aussi de la figure intégrative féminine c’est-à-dire de modèles féminins investis dans la société.

 

Pour conclure, je dirais que beaucoup de choses pèsent sur la France en ce moment, et pas moins qu’un certain espoir du monde.



Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.