Page d’accueil

 

La Pythie de Delphes en train d'officier

Bonjour à tous,

Depuis toujours j’éprouve un intérêt profond pour ce qu’on appelle la « parapsychologie », c’est-à-dire l’étude expérimentale des phénomènes inexpliqués de l’expérience humaine, appelés « phénomènes Psi ». Il s’agit moins là d’une science au sens moderne du terme c’est-à-dire d’une image scientifique d’une partie du réel qui est issue de la méthode expérimentale, que d’un champ de recherche qui est né à la fin du XVIIIe siècle et au début du siècle suivant et dans lequel la méthode expérimentale s’applique tant bien que mal et est bien incapable de soutenir une théorie faisant la quasi-unanimité de la communauté scientifique. Ce champ de recherche possède cependant un certain nombre de laboratoires dans le monde, le plus ancien étant né en 1930 au sein de la Society for Psychical Research.

Le terme de « parapsychologique » forgé par Max Dessoir en 1889 n’est pas très bien choisi, car il renvoie au sens propre : ce qui est « à côté de la psychologie », ou encore « ce qui n’est pas tout à fait de la psychologie ». Il s’agissait pour lui de désigner un domaine du vécu de l’être humain qui restait à la frontière du normal. En réalité, ces phénomènes Psi qui font l’objet d’une recherche parapsychologique font intégralement partie de la psychologie humaine, mais qui, chez la plupart des êtres humains et dans l’état actuel des choses, sont peu développés.

Cependant ils existent, et énormément de gens en font l’expérience sous la forme d’intuitions fortes et qui s’imposent à contrario de toute analyse rationnelle des choses, ou encore de rêves prémonitoires.

Je fais l’hypothèse que ces phénomènes Psy ont fait l’objet d’un refoulement collectif très ancien. C’est bien avant que ne s’impose, en Occident, la relation rationnelle au monde qu’ils subirent un rejet et un mépris qui pèsent encore sur eux. Quand on lit la Bible hébraïque (l’Ancien Testament des chrétiens), on voit comment le monothéisme qui s’est imposé avec les Rois d’Israël, avec Josué en particulier, a conduit au massacre des devineresses affiliées au Temple d’Ashéra, la Déesse hébraïque, compagne de Yahvé qui devint, par la suite, le Dieu unique.

Avant ces massacres, et pendant encore toute l’Antiquité, les dons de voyance, de médiumnité, de prophéties étaient au contraire hautement prisés, et liés presque systématiquement au culte de la grande Déesse, puis d’une déesse ou d’un dieu qui lui était affilié. C’est donc bien le monothéisme hébraïque et sa diffusion dans le christianisme puis l’islam qui a conduit à une forme de coupure à l’égard de ce qui existe en chacun au moins sous la forme d’une potentialité endormie.

Au sein de l’Église de Rome qui a appris à faire place, peu à peu, à une dimension féminine du divin avec le culte dédié à la Vierge Marie, ces phénomènes Psy ont cependant perduré et ont connu de remarquables expressions : Marthe Robin et Yvonne Beauvais en sont deux exemples au sein de la France du début du XXe siècle. 

Les phénomènes Psi sont habituellement rangés sous deux catégories : les perceptions extra-sensorielles et la psychokinèse. C’est une partie de la première catégorie qui fait l’objet d’une étude expérimentale individuelle ainsi qu’historienne dans ce blog. : la clairvoyance et la précognition. 

Depuis des années, en effet, je consulte des voyants, en grande partie par intérêt pur pour ce type de service qui confine au merveilleux et au magique, je fais moi-même des rêves prémonitoires et plusieurs personnes de mon entourage aussi.

Dès l’adolescence, je me suis intéressée à l’astrologie et particulièrement à son pouvoir prédictif. Et en 2013, j’ai commencé à interroger de près la Structure du Tarot de Marseille et à son influence sur la signification des Cartes de cet incontestable support de clairvoyance et d’intuition.

J’ai fait en outre une formation en rêves éveillés libres auprès de Georges Romey ainsi qu’une psychanalyse où j’ai appris à entendre le langage symbolique des rêves qui m’a emmené très loin des premières explorations freudiennes, essentiellement sexuelles, à de sujet.

Durant une période de trois ans, ayant de gros problèmes dans le travail, en famille, dans ma vie affective, et même sur le plan de la santé, je suis tombée dans l’addiction à la voyance. Or les consultations de voyance et le phénomène de l’addiction à la voyance sont deux réalités sociologiques émergeant puissamment dans notre paysage psychologique, économique et social moderne. Ce sont des phénomènes qu’on ne peut s’autoriser à nier ou à en négliger l’étude.

Je possède donc une expérience ancienne et multiple avec les arts divinatoires et la précognition, et assez précise puisque je conserve des traces écrites de mes consultations et peut désormais comparer  des mois, des années et parfois des décennies après leur énonciation par les voyants, la relation entre les prédictions telles qu’elles furent données et la réalisation effective des événements (ou leur non-réalisation).

Sherlock HolmesC’est cette expérience que je mets à votre disposition, afin de la partager avec vous. Vous ne pourrez pas, cependant, vous emparer des textes pour les inclure ensuite dans vos propres productions, car j’ai choisi d’activer la protection du texte. Je tiens en effet à garder la main sur le produit de mes expériences et de mes réflexions. N’hésitez pas cependant à me solliciter si vous désirez me citer.

Vous trouverez donc, dans ce blog, une approche d’à peu près tout ce qui concerne la clairvoyance et la précognition ainsi que des principaux arts divinatoires. 

Ce blog vous présente aussi la Structure du Tarot telle que je l’ai découverte et son rayonnement dans chacune des Cartes du Tarot, aussi bien en ce qui concerne les Nombres (ou Cartes Numérales), les Honneurs (ou Figures) et les Atouts (terme ancien et bien plus adéquat qu’Arcane ou Lame).

Les questions philosophiques que de les bons résultats suscitent sont abordés, ainsi que les tentatives de réponses de tels ou tels scientifiques : qu’est-ce que la clairvoyance, comment est-elle possible, quel type de service peut-on attendre d’un voyant ? Qu’est-ce que l’astrologie peut pour nous ? Comment se servir adéquatement du Tarot ? Existe-t-il une déontologie implicite aux Arts divinatoires ? A quelles règles déontologiques obéissent donc les bons professionnels ?

En marge de ma réflexion sur la clairvoyance et la précognition, j’ai choisi de relater quelques consultations réussies ou partiellement réussies, laissant dans l’ombre la grande partie des consultations « déchets » où rien d’effectif n’a été vu. Vous trouverez ici le nom de quelques bons voyants dont ma personne garantit la réalité du don qui est le leur. Ce sont des voyants que j’ai consultés plusieurs fois, et qui ont eu une efficacité réelle sur au moins une consultation sur deux, ou bien sur au moins la moitié de leurs prédictions. Ce blog ne saurait cependant pas être considéré comme une forme de publicité pour les voyants des consultations desquels je fais la relation, ni un dénigrement implicite des voyants qui ne s’y trouvent pas, dont certains, sans doute excellents, ne furent jamais consultés par moi. Il n’est pas certain en effet que vous puissiez avoir les mêmes résultats avec ces voyants pour lesquels je garantit le don de précognition. Car tel est le prix de la voyance, même un très bon voyant ne voit pas toujours, ni pour tous.

J’ai participé durant quatre ans à deux forums de retours de voyance, et de manière très active, puisque, pour l’un, j’ai assisté la créatrice dès ses premiers jours et, dans les deux forums, je fus modératrice. J’ai donc conservé le pseudonyme, Liliblue, que j’avais adopté dans ces forums et cela, afin ceux qui me connaissaient et appréciaient les balbutiements de mes analyses sur la parapsychologie puissent me reconnaître au commencement de ce blog.

J’ai vu, depuis que j’ai créé ce pseudo, certains consultants et même une voyante prendre le même, ce qui m’a fait hésiter à l’utiliser en ouvrant ce blog. Alors je profite de cet accueil pour signaler que c’est bien moi qui ai utilisé ce pseudo  sur le forum des Amis de la Voyance, créé par Lusitania, et Le Monde de la Voyance créé par Lekim, et enfin L’astrologiCafé. Son usage dans tout autre site, et en particulier par un professionnel de la voyance, relève d’une autre personne.

En ce qui concerne mon histoire personnelle dans la relation à la précognition, c’est dès l’enfance que j’ai pu en voir à la fois l’éclat, mais aussi les dangers et les méfaits. J’avais dix ans quand, à la Samaritaine, grand magasin de Paris de l’époque, je rencontrais Mme Soleil, une célébrité dans le monde de la voyance. Et c’est à peu près au même âge que je vis une personne de ma famille dévastée par les « révélation » d’une personne bien peu scrupuleuse.

Je vous invite donc à commencer votre voyage dans ce blog, par la catégorie : Années 1960-1970, ou vous trouverez la narration de ma rencontre avec Mme Soleil mais aussi l’histoire douloureuse de ma tante avec de fausses voyantes. Bonne lecture à tous.

Liliblue

 

 

 



7 commentaires

  1. Thierry 13 janvier

    Bonjour Liliblue,

    Merci pour votre trés interessant blog que je découvre.

    A bientot.

    Répondre

  2. Anna 21 mai

    Bonjour à tous et merci pour ce blog.
    Certains ont-ils une expérience de voyance avec faiza krimi? Elle semble avoir beaucoup de succès, elle consulte en privé et sur une plateforme bien connue.

    Répondre

    • Liliblue 22 mai

      Bonjour Anna, votre question ouvre l’exposé d’expériences. N’oublions pas qu’elles doivent être détaillées et manifester un recul suffisant.

      Répondre

  3. kareldozali 24 juin

    Bonjour Liliblue, un gros merci pour les clés que vous m’avez donné. Grâce à vous j’ai aussi découvert que les créateurs du minchiate fiorentine étaient eux aussi conscients de la structure des 4 en 5, dans ce jeu de 97 cartes on y voit une structure identique à l’exception qu’elle débute en position XVI avec les 20 atouts supplémentaires de ce jeu particulier; les 3 vertus théologales, la vertu cardinale manquante la Prudence ainsi que les 4 éléments et les 12 signes astrologiques. Cette étude vient augmenter le sens des Atouts du 4ème niveau et montre l’aspect féminin de la sagesse en la Lune. Globalement, la Prudence en l’Hermite est la faculté intellectuelle visant à s’informer et à discuter du passé pour orienter les choix en fonction d’un juste milieu etabli par la logique rationnelle et l’exercice mental du sujet… c’est l’expérience de la vie acquis par la force de l’âge, tandis qu’en la verticale III la Prudence prend racine dans l’Impératrice la sagesse pratique animale, innée impulsive et émotive, bien avant l’Hermite les animaux dans la nature ont su quel comportement bon ou mauvais adopter pour survivre, c’est l’instinct dans les trippes, l’instinct maternel. Et plus haut dans la verticale III la Lune qui est la sagesse féminine intuitive et psychique, la clairvoyance et le ressenti. Dans l’iconographie de la Lune, sous l’eau le homard représente l’instinct animal (ventre), les deux chiens le Pour et le Contre établis par l’exercice de la pensée (tête), et la lune beaucoup plus élevé dans la pratique de la sagesse, une Prudence qui est transcendante, à la fois mental et découlant de l’énergie du coeur à mi chemin entre les trippes.

    Meilleurs souhaits
    Karel

    Répondre

    • Liliblue 25 juin

      Merci infiniment de vos commentaires éclairés Karel.
      Une fois comprise, la structure du tarot ouvre des portes extraordinaires à la sagesse humaine et j’adhère totalement à votre analyse de la sagesse intuitive.
      Je fait l’expérience tous les jours de cette porte incroyable qu’est le Tarot dès lors qu’on en comprend la Structure. Elle m’a ainsi permis, et pour prendre un exemple, de sentir le sens et la raison d’être de la prière qui est la clé du Niveau IV, niveau des Coupes, Niveau des Atouts cosmiques.

      Répondre

      • kareldozali 26 juin

        Merci pour votre réponse. C’est drôle que vous parliez de la prière et de L’Espérance car c’est précisément ce que je suis entrain d’étudier avec la structure du Visconti Cary Yale, un autre tarot avec les correspondances verticales. Dans le minchiate fiorentine la carte Espérance est dans la verticale de l’Étoile, et dans le Cary Yale l’Étoile a été remplacé par « Hope », une femme tournée vers la droite prie la tête levée vers l’étoile, une corde attaché aux poignets et reliée à un ancre de bateau sur le sol, juste en-dessous le pendu est lui aussi relié à un ancre par une corde qui semble attachée à ses mains derrière le dos. Si vous voulez voir écrivez moi un p’tit mot à karelgrenier arrobas gmail point com. Dans tous les cas meilleurs souhaits et bonne continuité, Karel

        Répondre

Laisser un commentaire

Agence Immobilière en Vallé... |
Change The World Together |
April Bowlby |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Luxotesteuse
| Samrelou
| Kyandiyu.